Programmation concurrente par contraintes et traitement du langage naturel : le système DF

par Liviu-Virgil Ciortuz

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jean-Paul Delahaye.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    Cette thèse présente df, un système concurrent de contraintes par traits qui combine certaines idées intéressantes provenant de diverses recherches menées récemment en programmation logique : la logique orientée-objet (représentée ici par la f-logique), les systèmes de contraintes par traits (osf et cft), la programmation concurrente par contraintes (les modèles oz et cc). Elle a pour but final de construire un système démonstratif pour le traitement concurrent du langage naturel basé sur la théorie hpsg. Le système df couple une sémantique déclarative par contraintes de la f-logique avec une sémantique opérationnelle basée sur des règles de réecriture concurrentes. Du point de vue du typage, le système df se situe entre les systèmes osf et cft. Il a sa propre spécificité due au traitement concurrent basé sur des principes orientés-objet des hiérarchies conditionnelles de descriptions par des traits plus fins.

  • Titre traduit

    DF - a feature constraint concurrent system with application to natural language processing


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Nous avons implémenté un prototype du système df en oz, le langage concurrent multi-paradigme développé au dfki, en mettant en oeuvre une alternative typée et orientée-objet de son sous-système d'articles ouverts. Le système df est appliqué au traitement du langage naturel : analyse, génération et traduction automatique. Nous avons entrepris la conception d'un noyau hpsg pour le roumain, avec une implémentation concurrente. La définitude (définiteness), la topique (topic) et la modification (adjunction) du groupe nominal roumain sont analysées et la fonctionnalité des pronoms clitiques roumains sont expliquées à partir de la linéarisation (linearization) du groupe verbal transitif. Nous avons défini deux méta-schémas au dessus des schémas de la règle de dominance immédiate (id) dans la théorie de hpsg : le méta-schéma id 1, qui concerne les sujets multiples (par exemple les déterminants dans le groupe nominal roumain) et le méta-schéma id 2/6, pour la corrélation des composants localement ordonnés en dépendance non-bornée (comme les clitiques dans le groupe verbal transitif roumain). Les deux méta-schémas id font marcher la concurrence dans le cadre de la théorie des grammaires hpsg

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (116-[26] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 110-115

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Lilliad Learning Center Innovation (Villeneuve d'Ascq, Nord).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-1996-301
  • Bibliothèque : Lilliad Learning Center Innovation (Villeneuve d'Ascq, Nord).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 50376-1996-300
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.