Analyse de seuils d'endommagement de mélanges de polymères incompatibles dans un objectif de recyclage

par Virginie Chiarilli-Sabin

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de José Pabiot.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    Le recyclage des véhicules hors d'usage impose une séparation des éléments qui les constituent. Dans le cas particulier des matières plastiques, un tri supplémentaire par matière serait nécessaire pour obtenir des gisements homogènes, mais les coûts sont rédhibitoires. Il faut donc accepter de recycler des polymères mélanges. L'étude engagée ici concerne un mélange à base de polypropylène et d'une faible quantité de polyamide. D'abord, il a été constaté qu'une quantité de polyamide supérieure à 5% en volume était préjudiciable aux propriétés en traction du polypropylène. Des compatibilisants ont été ajoutés. Si l'effet de dispersion s'est bien produit, il s'est opère parallèlement une fragilisation relativement surprenante : la réaction chimique consécutive à la compatibilisation a provoqué une diminution de la déformabilité du matériau. Puis, les méthodes d'investigation engagées pour l'étude du couple polypropylène/polyamide ont été adaptées à d'autres couples de compositions similaires. Le taux de 5% est effectivement un taux critique, quelle que soit l'impureté introduite dans le polypropylène.

  • Titre traduit

    Analysis of damage limit of incompatible polymer blends for recyclage


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    C'est le cas pour le polyoxyméthylène, et également pour un matériau pourtant très différent des thermoplastiques : le carbonate de calcium. Ce taux de 5% en volume semble marquer une transition de type ductile-fragile observée lors de la sollicitation en traction. La sensibilité particulière des caractéristiques autour de ce taux, la proximité de la température de transition vitreuse du polypropylène et la modification de la mobilité moléculaire due à la compatibilisation expliquent les valeurs a priori surprenantes mesurées sur certains allongements à la rupture. De plus, il est intéressant de constater que, contrairement à ce que l'on lit dans la littérature concernant les mélanges équilibrés de polymères incompatibles, l'adjonction de compatibilisants n'est pas nécessaire. Cette différence de tendance s'explique par la conjonction des facteurs que l'on vient d'évoquer, sans laquelle cette transition ductile-fragile, différente de la transition vitreuse, n'aurait pas été mise en évidence

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (244 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 223-233

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-273
  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-272
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.