Contribution à l'étude du comportement asymptotique des plaques minces en piézoélectricité linéaire

par Jean-Marie Nianga

Thèse de doctorat en Mécanique

Sous la direction de Fernand Parsy.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    Ce travail destine à prendre en compte le phénomène de la piézoélectricité dans les problèmes de justifications des modèles de plaques, par les méthodes des développements asymptotiques, nous a permis: d'étudier la qualité de l'approximation de la solution tridimensionnelle de la piézoélectricité par un modèle de plaque ; d'analyser la convergence de cette solution vers le premier terme du développement asymptotique, y compris en l'absence de régularité ; de définir des conditions aux limites permettant d'absorber l'effet de bord mis en évidence dans les travaux de maugin (1) ; de construire des modèles de plaques multicouches ; de faire une généralisation a la piézoélectricité de l'intégrale de rice ; d'examiner le phénomène de propagation de fissures ; et pour finir, d'amorcer l'analyse de la couche limite observée.

  • Titre traduit

    An asymptotic theory of thin piezoelectric plates


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-166
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.