Etude des associations moléculaires dans une famille de liquides fragiles : la monométhylhydrazine et ses hydrates

par Aïssa Amazzal

Thèse de doctorat en Sciences des matériaux

Sous la direction de Yannick Guinet et de Michel Foulon.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    L'étude des associations moléculaires dans les mélanges eau-monométhylhydrazine (mmh) a été menée dans un large domaine de concentrations par l'analyse du spectre Raman des raies d'élongation N-H et O-H en fonction de la température à l'état liquide. Nous avons clairement mis en évidence la présence des liaisons hydrogène nhn et ohn responsables respectivement des associations en dimère de mmh et monohydrate de mmh. Un accord qualitatif mais significatif entre nos résultats expérimentaux et un modèle thermodynamique décrivant la variation en fonction de la concentration de la proportion correspondant à chacune de ces deux entitées en présence dans la solution a été trouvé. Nous avons montré que la relation anormale entre le saut de capacité calorifique à tg et la fragilité à partir des données de viscosité de ces mélanges est due aux liaisons hydrogène. Les liquides de ces mélanges bien que n'étant pas les plus fragiles de la classification d'Angell possèdent néanmoins les plus grandes valeurs du saut de la capacité calorifique c#p,#m/c#p,#v à tg connues dans la littérature (2. 4). Nous avons montré qu'une augmentation de la quantité d'eau dans les mélanges mmh-H2O provoque une décroissance de la fragilité du liquide correspondant. Cette étude a été complétée par l'analyse des spectres Raman de basse fréquence de ces mélanges (pic boson) comparée aux spectres Raman obtenus pour des verres de différente nature (liaisons covalentes, liaisons ioniques, liaisons hydrogène)

  • Titre traduit

    Study of molecular associations in a family of fragils liquids : the monomethylhydrazine and its hydrates


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Lilliad Learning Center Innovation (Villeneuve d'Ascq, Nord).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-123
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.