Expression et régulation des facteurs de croissance FGF1 et FGF2 dans les cellules épithéliales normales et cancereuses du sein

par Ikram El Yazidi-Belkoura (Yazidi)

Thèse de doctorat en Sciences de la vie

Sous la direction de Yolande Boilly-Marer.

Soutenue en 1996

à Lille 1 .


  • Résumé

    Les facteurs de croissance FGF1 et FGF2 sont ubiquitaires et multifonctionnels. Ils contrôlent divers processus biologiques dont la prolifération cellulaire. La détection des facteurs FGF1 et FGF2 dans des tumeurs mammaires a suggéré que ces protéines seraient produites par les cellules tumorales et interviendraient comme facteurs mitogènes et angiogènes dans la croissance tumorale. La culture in vitro des cellules épithéliales mammaires normales et cancéreuses permettait de s'affranchir des autres constituants de la glande mammaire et d'analyser ainsi la production de facteurs de croissance FGF par ces cellules. Des techniques biochimiques, de biologie cellulaire et moléculaire ont permis de montrer que les cellules épithéliales mammaires humaines normales et cancéreuses expriment différentiellement les ARNm du FGF1 et du FGF2 et les protéines correspondantes. Le gène FGF1 répond au sérum et aux œstrogènes dans les cellules épithéliales mammaires normales et cancéreuses. Les régulations sont transcriptionnelles et/ou traductionnelles et diffèrent en fonction de l'état physiologique de la cellule (normale, immortalisée ou cancéreuse). À l'opposé, le gène FGF2 est insensible aux facteurs sériques et aux œstrogènes. Le gène FGF1 comprend une longue région 5' non codante constituée de 6 exons non codants à l'origine de 8 transcrits alternativement épisses différents spécifiant la même protéine FGF1. L'étude de 4 de ces transcrits dans les cellules épithéliales mammaires cancéreuses ou non a mis en évidence des expressions et des régulations différentielles. Ces résultats suggèrent un rôle pour les exons non codants de la region 5' dans la régulation génique du FGF1. L'analyse comparative de l'expression, de la régulation et du rôle de l'épissage alternatif du gène FGF1 dans les cellules épithéliales normales et cancéreuses du sein pourrait contribuer à la compréhension des mécanismes d'action du facteur FGF1 dans la prolifération cellulaire normale et la croissance anarchique survenant lors de la cancérogenèse.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (182 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 140-182

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1996-57

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.