Mythe littéraire et modernité : les réécritures de Robinson Crusoé dans les littératures française et anglaise, 1954-1986

par Jean-Paul Engélibert

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Jean-Michel Racault.

Soutenue en 1996

à La Réunion .


  • Résumé

    Robinson Crusoé est un mythe littéraire moderne en ce qu'il élabore au début du XVIIIè siècle un nouveau statut du sujet : il construit la figure médiatrice d'un "je" souverain qui relie le social et le sacré dissociés par le "désenchantement du monde". Il fonctionne à la manière d'un mythe en proposant une solution narrative à un dilemme d'ordre idéologique. Apparu grâce à la convergence de plusieurs thématiques de la solitude insulaire (observées depuis le "Philoctète" de Sophocle) que le roman de Defoe réunit pour la première fois, le mythe de Robinson se métamorphose dans ses versions de la seconde moitié du XXè siècle. Cinq romans du corpus retenu privilégient le thème de la quête d'un ailleurs (textes de M. Tournier, G. Compere, A. Hervé, J. G. Ballard, P. Theroux), quatre celui de la reproduction insulaire du monde extérieur (W. Golding, M. Spark, J. M. Coetzee). Tout en reprenant le schéma narratif et l'organisation structurale de leur hypotexte, ces robinsonnades remettent radicalement en question le sujet. Marquées par le silence ou la mort de Dieu, elles mettent en évidence la rupture des liens à autrui et à la transcendance à l'époque dite "postmoderne". Le "je" est alors conduit à disparaître ou à se dissoudre dans une identité nouvelle. Paradoxe du mythe littéraire qui se perpétue en s'investissant de contenus sémantiques opposés à ceux qui l'ont fait naître.


  • Résumé

    Robinson Crusoe is a modern literary myth for it elaborates in the beginning of the eighteenth century a new status of the subject: it builds up the mediating figure of an "I" which joins the social and the sacred disconnected by the disenchantment of the world. It functions as a myth proposing a narrative solution to an ideological dilemma. Appearing with the convergence of several themes of insular loneliness (observed since Sophocles' Philoctete) that Defoe's novel gathers for the first time, the Crusoe myth evolves in its versions of the second half of the XXth century. Five novels in the defined corpus deal with the theme of the quest of an "anywhere else" (texts by M. Tournier, G. Compere, A. Herve, J. G. Ballard, P. Theroux), four that of the insular reproduction of the outside world (W. Golding, M. Spark, J. M. Coetzee). While taking up the narrative scheme and the structural organisation of their hypotext, these robinsonades radically question the subject. Marked by the silence or the death of god, they show the breaking of the links to the other and to the sacred which characterizes the postmodern period. The "I" is then driven to disappear or to dissolve into a new identity. This is the paradox of the literary myth which lives on while penetrated by semantic contents opposed to those which gave rise to it.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Librairie Droz S.A. à Genève

La postérité de Robinson Crusoé : un mythe littéraire de la modernité : 1954-1986


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (528 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 497-516. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1997 par Librairie Droz S.A. à Genève

Informations

  • Sous le titre : La postérité de Robinson Crusoé : un mythe littéraire de la modernité : 1954-1986
  • Dans la collection : Histoire des idées et critique littéraire , 362 , 0073-2397
  • Détails : 1 vol. (352 p.)
  • ISBN : 978-2-600-00217-2
  • Annexes : Bibliographie p. [343]-350. Notes bibliographiques
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.