Caractérisation biologique et chimique de la résistance monogénique du melon (gène Vat, pour virus aphid transmission) au puceron Aphis gossypii

par Jian-Qun Chen

Thèse de doctorat en Biologie appliquée

Sous la direction de Paul Nardon.

Soutenue en 1996

à Lyon, INSA , dans le cadre de école doctorale non créée , en partenariat avec LBA – Laboratoire de Biologie Appliquée (Lyon, Rhône) (laboratoire) .


  • Résumé

    Le gène vat (pour virus aphid transmission) monogénique dominant chez le melon gouverne à la fois la résistance par antixénose contre le puceron du melon Aphis gossypii et une résistance à la transmission des virus non persistants. Nous avons étudié les caractéristiques comportementales et la localisation tissulaire de la résistance par EPG et par tests biologiques et nous avons comparé les compositions en composés aminés, en peptide, en protéines et en dérivés du pyrazole de la sève phloémienne récoltée chez deux lignées isogéniques de melon (Cucumis melo L. ) portant ou non le gène vat. Toutes les données comportementales ou chimiques montrent que cette résistance est constitutive. L'analyse EPG des pucerons piquant un génotype résistant montre clairement que les paramètres chimiques sont perçus très tôt après le contact avec la plante, durant la pénétration aussi bien que lors du contact avec le phloème, révélant ainsi que les effets du gène vat sont exprimés dans le préphloème et dans le phloème. Ceci a été confirmé par des tests biologiques qui démontrent la présence de facteurs chimiques extractibles discriminant les génotypes.

  • Titre traduit

    = Biological and chemical characterization of the monogenic resistance of melon (vat gene, for virus aphid transmission) to the melon aphid Aphis gossypii


  • Résumé

    The vat (for virus aphid transmission, monogenic, dominant) resistance gene in melon governs both antixenosis towards the melon aphid Aphis gossypii Glover and a resistance to non-persistent virus transmission. We investigated the behavioral features and tissue localization of the antixenosis resistance by EPG and bioassay, and compared the chemical composition in amino compounds, peptides, proteins and pyrazole derivatives of the phloem sap collected from two isogenic lines of melon (Cucumis melo L. ), carrying or not the vat gene. All behavioral and chemical data indicate that this resistance is constitutive. EPG analysis of aphids probing on the resistant genotype clearly showed that chemical cues were perceived very early after plant contact, during the penetration phase as well as after phloem localisation, revealing that the effects of the vat gene are unambiguously expressed in the pre-phloem and phloem. This was confirmed by bioassay that demonstrated the presence of extractable chemical factors discriminating the genotypes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut national des sciences appliquées (Villeurbanne, Rhône). Service Commun de la Documentation Doc'INSA.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : C.83(1962)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.