Sur le devenir des herbicides dans le sol : cas de l'atrazine et de la simazine en sol de Boulbènes, de la colonne de sol à la parcelle drainée

par Roland Koreta

Thèse de doctorat en Physique et chimie de l'environnement

Sous la direction de Bernard-Henri Caussade.

Soutenue en 1996

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    L'emploi massif de produits phytosanitaires en agriculture a un impact non negligeable sur l'environnement. La preservation du milieu naturel face a la pollution agricole necessite la collaboration de tous les partenaires: agriculteurs, gestionnaires de l'eau, fabriquants de produits phytosanitaires mais aussi scientifiques. Dans ce contexte, l'approche des scientifiques est aussi pluridisciplinaire. Les travaux de recherche presentes ici tendent a une meilleure comprehension du mouvement et du devenir des herbicides dans les sols de boulbenes, typiques du sud-ouest de la france. Les molecules etudiees sont l'atrazine et la simazine, herbicides couramment utilises dans cette region pour la culture de mais. Cette etude a ete menee a deux echelles spatiales: 1) en laboratoire sur colonne de sol non perturbe. 2) in situ sur parcelle experimentale drainee. Les deux approches ont ete developpees parallelement et considerees comme deux methodes complementaires. Les experiences sur des colonnes de sol ont ete menees de facon a constituer une veritable base de donnees. Ainsi, un suivi spatio-temporel des parametres physiques, chimiques et biologiques (humidite, temperature, concentrations des molecules dans le sol et dans l'eau) a ete mene pendant 210 jours. Cette evolution spatio-temporelle des teneurs en atrazine, simazine et de leurs derives de degradation biotique (de-ethyl atrazine, de-isopropyl atrazine) a permis de mieux apprehender les mecanismes de degradation de ces molecules. L'experimentation in situ a consiste en un suivi, pendant trois ans, des teneurs en residus s-triaziniques sur le site experimental du domaine de borret (ferme pilote de l'inp-ensat) a poucharramet (31). La confrontation entre les resultats obtenus en laboratoire et in situ, malgre la specificite de chacune des deux approches, a montre leur complementarite dans la tentative d'explication des mecanismes qui interviennent dans le devenir de ces molecules dans ce type de sol. Enfin, les banques de donnees obtenues in situ et en laboratoire, ont ete utilisees pour tester des modeles de simulation de transfert de produits non conservatifs dans le sol: l'un de type mecaniste selon la verticale qui convient bien aux phenomenes simules sur des colonnes de sol et, l'autre, de type conceptuel distribue applique a l'echelle de la parcelle experimentale. Etapes necessaires avant l'application a l'echelle du bassin versant qui reste l'objectif des travaux entrepris en collaboration entre l'imft et l'ensat

  • Titre traduit

    About the fate of herbicides in the soil : atrazine and simazine case in Boulbènes soild, from the soil column to the drained plot


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 274 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 263-274

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'électrotechnique, d'électronique, d'informatique, d'hydraulique et des télécommunications. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 96INPT036H/1
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.