Contribution à la connaissance du comportement de l'acier Z3 CN 18-10 dans l'acide nitrique concentré, chaud et confiné

par Jean-Pierre Schosger

Thèse de doctorat en Science des matériaux

Sous la direction de Francis Dabosi.

Soutenue en 1996

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    En milieu nitrique concentre, chaud et non renouvele, la corrosion des aciers inoxydables subit une acceleration. Ce phenomene connu semble dependre de la phase gazeuse et de l'accumulation des produits de corrosion en solution. Deux types de produits de corrosion doivent etre distingues : d'une part, les cations ferriques, chromiques et nickeleux provenant de l'oxydation du materiau, d'autre part, l'acide nitreux et les oxydes d'azote gazeux provenant de la reduction de l'acide nitrique. Experimentalement, le vieillissement de la solution a ete simule par ajout de ces divers produits de corrosion. Le phenomene a ete caracterise a long terme en milieu confine et les influences des produits de corrosion ont ete etudiees. Initialement, la vitesse de la corrosion uniforme de l'echantillon passif est faible. Apres une duree d'immersion variable, une transition a lieu et la vitesse de corrosion augmente rapidement. Apres la transition, la vitesse de corrosion augmente plus doucement et une composante intergranulaire apparait. Cette transition resulte de l'action catalytique des produits de reduction qui accelerent la vitesse de reduction du milieu nitrique. Les cations metalliques de fer et de chrome ont aussi une action catalytique mais moins efficace. L'apparition de l'autocatalyse due aux produits de reduction du milieu nitrique est retardee par la presence d'oxygene en phase gazeuse et semble etre influencee par les rapports surface de l'echantillon sur volume de la solution et volume de la phase gazeuse sur volume de la solution.

  • Titre traduit

    Contribution to the knowledge of the behaviour of AISI 304 L stainless steel in concentrated, hot and confined nitric acid


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 299 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 260-266

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : École nationale supérieure d'ingénieurs en arts chimiques et technologiques. Médiathèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TG 1996 SCH
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.