Effets de carences en calcium et potassium sur la croissance et la nutrition minérale de la tomate

par Anne Pujos

Thèse de doctorat en Sciences des agroressources. Production

Sous la direction de Philippe Morard.

Soutenue en 1996

à Toulouse, INPT .


  • Résumé

    Les effets de carences minerales en calcium et en potassium ont ete etudies sur la croissance et la nutrition minerale de la tomate (lycopersicon esculentum mill. ) au stade vegetatif de 23 feuilles, cultivee en aquiculture. Quatre durees de carences en calcium ont ete testees: une carence continue de 23 jours, des carences temporaires de 10, 8 et 5 jours, chacune etant suivie d'une realimentation. Deux durees de carences en potassium ont ete etudiees: une carence continue de 23 jours et une carence temporaire de 10 jours. La carence en calcium (d'une duree superieure a 5 jours), apres un ralentissement de la croissance, entraine la mort rapide des plantes. Meme avec une realimentation en calcium, elles sont incapables de recuperer une croissance normale. La carence en potassium provoque un ralentissement de la croissance et l'apparition de symptomes visuels, et les plantes carencees sont capables de recuperer a la faveur d'une realimentation en potassium. Les differences entre les effets des carences sont indubitablement liees aux comportements differents des elements dans la plante (calcium peu mobile et potassium mobile). Cependant, il semble que des phenomenes propres au calcium soient a l'origine de la tres grande sensibilite des plants de tomate a une courte periode de carence. Une deterioration des mecanismes d'absorption racinaire induite par une carence en calcium pourrait etre une explication. Les carences en calcium et en potassium modifient l'absorption et les teneurs en elements mineraux dans les differents organes de la plante. Les antagonismes ca/mg et k/mg entrainent une augmentation des teneurs en magnesium. Chez la tomate, l'antagonisme k/ca est peu marque et ne se manifeste que dans le cas d'une carence en potassium. Les carences en calcium entrainent des teneurs racinaires en phosphore plus faibles que celles observees pour les temoins. Cette observation correspondrait a des phenomenes interessants de precipitations a la surface des racines

  • Titre traduit

    The effects of calcium and potassium deficiencies on the growth and mineral nutrition of tomato


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [3]-112-[48] f.-[35] f. de pl.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.107-111

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure agronomique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996INPT018A
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.