Fluoro-capteur à fibres optiques pour le dosage de l'oxygène en milieu marin

par Jean-François Gouin

Thèse de doctorat en Génie des procédés

Sous la direction de Francis Baros.

Soutenue en 1996

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .

Les rapporteurs étaient Marc Fontana.


  • Résumé

    Parce qu'ils offrent de nombreux avantages par rapport aux méthodes classiques de mesure, les capteurs chimiques optiques, ou optodes, connaissent un large succès depuis une quinzaine d'années. De nombreux analytes peuvent être dosés par ces méthodes. Comme il prend part à beaucoup de phénomènes chimiques et biochimiques, l'oxygène est l'un des plus souvent cité. La mesure est fondée sur l'inhibition, par l'oxygène, de la fluorescence d'un indicateur. La connaissance de l'intensité ou plutôt de la durée de vie de fluorescence permet de déterminer la concentration en oxygène autour de l'indicateur placé à l'extrémité d'une ou plusieurs fibres optiques. Nous nous sommes intéressés à l'application de cette nouvelle voie de mesure au milieu marin. Après avoir mis au point et caractérisé un dispositif de mesure de durée de vie de fluorescence, deux composés fluorescents ont été étudiés: le pyrène et le tris(1,10-phénantroline)ruthenium(ii) chloride hydrate. La calibration en fonction de l'oxygène a été effectuée et pour le second composé, qui s'est révélé plus performant, les influences de la température, de la salinité et de la pression hydrostatique ont été étudiées

  • Titre traduit

    Fiber optic fluoro-sensor for the determination of oxygen in sea-water


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (189 p.)
  • Annexes : 96 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.