Contribution à la caractérisation et à la gestion de la fertilité phosphatée des sols ferrugineux tropicaux

par Emmanuel N. Compaoré

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jean-Louis Morel.

Soutenue en 1996

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL , en partenariat avec Laboratoire sols et environnement (laboratoire) .

Les rapporteurs étaient Jean-Claude Fardeau, R. Bertrand.


  • Résumé

    La fertilité phosphorique du sol est une contrainte majeure à l'établissement d'une production agricole soutenue dans les sols ferrugineux tropicaux d'Afrique de l'ouest. Cette étude est consacrée à l'amélioration du statut phosphaté des sols ferrugineux tropicaux les plus représentatifs de cette zone. Quatre vingt quatre échantillons de terre, prélevés au Burkina Faso sont utilisés pour cette étude. La fertilité phosphorique des terres a été caractérisée par trois méthodes d'analyse chimique et par la méthode des cinétiques d'échanges isotopiques. L’efficacité agronomique des phosphates naturels du Burkina, de son dérivé partiellement acidulé et d'un compost provenant du Burkina Faso a été mesurée en présence ou non d'une légumineuse, Vigna unguculata et d'une céréale, Zea mays. Les résultats ont permis de mettre en évidence l'extrême carence en P biodisponible des sols ferrugineux du Burkina Faso, les valeurs moyennes des facteurs intensité et capacité des terres non fertilisées sont respectivement de 0,007 mg p/l et 0,21 mg p/kg. Le facteur capacité de la majorité des sols est supérieur à 0,2, ce qui correspond à de faibles pouvoirs fixateurs. En dépit de la mise en culture continue sans restitution on observe une apparente stabilité des paramètres caractéristiques du P biodisponible. Le phosphate naturel de Kodjari s'est révélé inefficace ; son coefficient réel d'utilisation (CRU%) est de 0,4% malgré l'utilisation d'une légumineuse fixatrice d'azote ; son arrière effet est négligeable. Le compost s'est aussi montré peu efficace. Par contre le BPA comme le TSP se sont bien comportés avec des CRU% respectivement de 10% et de 20%. Pour accroitre le potentiel de production l'utilisation limitée d'engrais soluble-eau est pour le moment incontournable

  • Titre traduit

    Contribution to the characterization and the management of phosphorus fertility on tropical ferruginous soils


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 p.)
  • Annexes : 194 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.