L'utilité des végétaux aquatiques pour le traitement des eaux usées sous climat tropical

par Michel Morel

Thèse de doctorat en Sciences agronomiques

Sous la direction de Jean-Louis Morel.

Soutenue en 1996

à Vandoeuvre-les-Nancy, INPL .

Les rapporteurs étaient Yves Charbonnel.


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans le cadre de la mise au point de procédés de traitement des eaux usées peu coûteux et adaptés aux conditions tropicales. Il s'agit d'évaluer l'intérêt de plantes aquatiques pour l'élimination des polluants et des microorganismes pathogènes. La recherche a été conduite en 4 phases. La première concerne l'étude de l'évapotranspiration en présence de macrophytes comme Pistia stratiotes et Typha australis se développant sur des eaux usées. La deuxième est réservée à la construction et la mise au point d'un distillateur solaire couplé avec la culture de Typha australis. Une station expérimentale d'épuration des eaux usées a été construite dans un troisième temps afin d'étudier les abattements des paramètres physico-chimiques et bactériologiques. Le dispositif comporte trois systèmes d'épuration tertiaire en parallèle: 2 lagunages à macrophytes (Salvinia molesta, Lemna paucicostata + Ceratophyllum demersum) et un filtre à sable à macrophytes enracinés suivi d'une électrolyse. Enfin, la quatrième phase concerne la valorisation de la biomasse produite, par compostage ou en tant qu'aliment pour volailles. Les résultats montrent que la présence de macrophytes augmente l'évaporation par rapport à une surface d'eau nue. Le distillateur solaire à macrophytes a presenté des performances peu convaincantes en raison de la faible possibilité de monter en température et de difficultés à refroidir le condenseur. Les macrophytes augmentent l'abattement des paramètres physico-chimiques dans le traitement secondaire et bactériologiques dans le traitement tertiaire. La biomasse végétale produite peut être compostée seule ou en mélange. Elle peut être aussi utilisée comme aliment pour l'élevage avicole. En conclusion, l'utilisation de macrophytes dans le lagunage montre une voie adaptée pour le traitement des eaux usées en milieu tropical en raison des performances obtenues et des possibilités de valorisations de la biomasse et de l'eau épurée

  • Titre traduit

    Usefullness of aquatic macrophytes for waste water treatment in tropical region


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (168 p.)
  • Annexes : 73 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. BU Ingénieurs.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.