Apprentissage de connaissances prosodiques pour la reconnaissance automatique de la parole

par BERTRAND CAILLAUD

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de JEAN CAELEW.

Soutenue en 1996

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis plusieurs annees (pratiquement depuis le debut des travaux en reconnaissance automatique de la parole), de grands espoirs ont ete fondes sur l'utilisation de la prosodie en comprehension automatique de la parole, a la fois aux niveaux acoustico-phonetique et linguistiques. Certains de ces espoirs ne se sont pas concretises car le role de la prosodie se partage entre tous ces differents niveaux et son influence est difficile a isoler. Ce memoire presente les relations entre les traitements bases sur la prosodie et les autres processus de comprehension de la parole. Pour cela, notre approche s'est appuye sur des techniques d'apprentissage symbolique qui permettent de produire des fonctions de classification efficaces dont le formalisme de representation autorise ensuite leur interpretation par un expert humain. Nous avons donc pu etudier la faisabilite d'une voie de traitement basee sur la prosodie et, en particulier, evaluer l'utilisation de celle-ci pour la demarcation d'evenements lexicaux. Ces travaux ont conduit a l'integration d'une voie prosodique dans un systeme multi-agent pour la comprehension de la parole dont l'architecture est inspiree de theories issues des sciences cognitives.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 P.
  • Annexes : 147 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.