Reactivite des materiaux carbones vis a vis du sodium

par LAURENT JONCOURT

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de PHILIPPE TOUZAIN.

Soutenue en 1996

à l'INP GRENOBLE .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La fixation du sodium a ete etudiee dans differents materiaux carbones, principalement trois cokes de brai graphitisables et sept anthracites de provenances differentes. Ces materiaux constituent en effet les revetements cathodiques des cuves d'electrolyse servant a la production de l'aluminium et on pense que la penetration (insertion) du sodium dans ces materiaux carbones est responsable de leur degradation. Nous nous sommes tout d'abord attaches a decrire l'evolution de ces materiaux au cours du traitement thermique. Les anthracites sont des materiaux heterogenes, poreux et polyphases qui evoluent brutalement entre 2000c et 2400c suivant leur provenance pour devenir des carbones graphitisables ou du moins partiellement graphitisables. Trois modes de fixation de sodium ont ete observes : insertion, adsorption et condensation capillaire. Pour tous ces carbones non graphitises, le parametre determinant pour l'insertion est la temperature de traitement thermique : plus celle-ci est elevee, plus la quantite est faible. Enfin plus le materiau est poreux plus les phenomenes de sorption sont importants.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 241 P.
  • Notes : CONFIDENTIEL JUSQU'EN 2007
  • Annexes : 187 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.