Synthèse et décomposition technologique sur réseaux programmables et ASICs

par Gilles Bosco

Thèse de doctorat en Micro-électronique

Sous la direction de Gabrièle Saucier.

Soutenue en 1996

à Grenoble, INPG .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse d'une part au problème de décomposition technologique orienté surface sur des réseaux programmables de type FPGAs (Field Programmable Gate Arrays) et d'autre part à la synthèse des macro-générateurs sur ASICs et plus précisément de la synthèse des additionneurs. La décomposition s'articule autour de deux axes essentiels: tout d'abord, il s'agit d'optimiser la taille de la représentation des fonctions booléennes. Les représentations de base choisies ici sont les ROBDDs (Reduced Ordered Binary Decision Diagrams) ainsi qu'une structure dérivée, les ITE (If Then Else). La deuxième étape concerne la décomposition proprement dite. Les technologies cibles sont ici des FPGAs à base de LUT-k (Look Up Table), en particulier les FPGAs XC5200 de Xilinx et Orca de AT&T. Les deux méthodes de décomposition technologique orienté surface proposées permettent une décomposition hétérogène en prenant en compte non pas une seule configuration mais un ensemble de configurations possibles de la cellule cible. La première méthode est fondée sur un parcours descendant et optimisé du ROBDD. La seconde méthode s'appuie sur une modélisation en recouvrement d'hypergraphe du problème de décomposition technologique. Dans les deux méthodes, le coût exact en terme de surface finale du circuit est pris en compte à chaque étape de la décomposition. L'étude menée dans la deuxième partie de la thèse sur la macro-génération conduit dans un premier temps à l'exploration de l'espace des solutions possibles puis à l'optimisation d'une solution sélectionnée par un algorithme de dérivation discrète. L'utilisation d'un filtre permet la restriction de l'espace des solutions à explorer et d'autre part guide le processus de dérivation en éliminant les solutions trivialement médiocres. La combinaison des processus d'exploration et de dérivations permet la génération de macros dont les caractéristiques physiques sont les plus proches possibles de celles fixées par un utilisateur potentiel. Ces méthodes ont été intégrées au sein d'un outil universitaire ASYL+ développé au laboratoire CSI


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (111 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 99-104

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1996-BOS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.