Methodes de traitement des mesures magnetiques en forage pour la datation haute-resolution des series sedimentaires

par PASCAL VIBERT-CHARBONNEL

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de F. GLANGEAUD.

Soutenue en 1996

à l'INP GRENOBLE .


  • Résumé

    Cette etude traite du probleme geophysique de la datation des series sedimentaires, la magnetostratigraphie. L'objectif de la magnetostratigraphie est de detecter en continu dans les roches sedimentaires la sequence de polarite du champ geomagnetique. L'intensite et la polarite de celui-ci sont memorises par l'aimantation remanente des roches acquise durant le processus de sedimentation. Le procede magnetique developpe par le cea/leti, le ghmt permet d'obtenir la sequence des inversions magnetiques en continu dans un puits de forage a partir de mesures magnetiques. Ce procede indirect consiste en une mesure de l'induction magnetique et une mesure de la susceptibilite magnetique. La methode existante basee sur le calcul de la pente de la droite de regression entre l'induction magnetique et l'effet du a l'aimantation induite se heurte a deux difficultes majeures. D'une part la distance entre deux inversions successives n'est ni connue ni constante. Une analyse multi echelle en fonction de la fenetre de calcul est decrite. D'autre part la sequence d'inversions est une sequence binaire et la vitesse de sedimentation est variable. Des points de repere profondeur temps ou informations a priori d'origine externe permettent de restreindre la largeur de la fenetre de detection. Cette analyse multi echelle avec fusion de connaissances a priori illustree sur des exemples concrets permet d'ameliorer la fiabilite de la methode. Pour ameliorer la resolution temporelle l'analyse spectrale de la susceptibilite magnetique en tant que marqueur climatique est proposee. La susceptibilite magnetique est modulee par les parametres orbitaux et presentent les memes cycles. Ces cycles sont identifies et suivis par analyse spectrale glissante de la serie spatiale de susceptibilite magnetique, ce qui permet d'affiner le taux de sedimentation et de reconstruire une serie temporelle calibree astronomiquement de haute resolution temporelle. Cette methode permet d'ameliorer la resolution d'une datation entre deux points dates, et elle permet aussi sous certaines hypotheses d'extrapoler une datation a partir d'un seul point date. Ces resultats depassent le point de vue traitement du signal de cette etude et souligne le role majeur des diagraphies magnetiques dans les etudes geophysiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 241 P.
  • Annexes : 153 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre. Bibliothèque de Géophysique.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : G5.5 VIB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.