Identification structurelle

par Remis Balaniuk

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Emmanuel Mazer.

Soutenue en 1996

à Grenoble INPG , en partenariat avec Laboratoire d’informatique graphique, vision et robotique (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Cinquin.

Le jury était composé de Emmanuel Mazer, Daniel Brun-Picard, Bernard Espiau.

Les rapporteurs étaient Philippe Cinquin, Raja Chatila.


  • Résumé

    Dans ce mémoire nous proposons une méthode originale d'acquisition de modèles : l'identification structurelle. Nous nous plaçons dans un cadre intermédiaire entre les méthodes de modélisation classiques et les méthodes basées sur l'apprentissage. Nous montrons que pour le cas d'une classe particulière mais assez générale de fonctions il est possible d'inférer automatiquement la forme d'équation qui représente au mieux un certain processus physique, évitant ainsi l'effort de caractérisation du modelé par le concepteur. L'acquisition des modèles est faite suivant un protocole expérimental dans lequel l'identification de paramètres est à des problèmes n'ayant qu'une seule dimension d'entrée, réduisant ainsi la quantité de données requise. Les modèles générés par la méthode sont facilement différentiables, améliorables et réutilisables. La méthode peut être particulièrement utile en robotique ou l'on rencontre souvent le type fonctionnel considéré

  • Titre traduit

    Structural identification


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (IX-137 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 135-139 (38 ref)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1996-BAL
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.