Essai de traduction partielle du Coran en berbère : vocabulaire religieux et néologie

par Kamal Naït-Zerrad

Thèse de doctorat en Études africaines. Berbère

Sous la direction de Salem Chaker.

Soutenue en 1996

à Paris, INALCO .


  • Résumé

    En prenant comme projet une traduction partielle du Coran, ce travail présente une possibilité d'intervention sur une langue presque exclusivement orale, le berbère. Dans la perspective d'un aménagement linguistiuqe et d'une volonté de s'insérer dans la modernité, les moyens d'agir sur la langue sont étudiés et mis en pratique à travers cette traduction. L'introduction présente le cadre général dans lequel s'inscrit ce travail, avec un bref aperçu sur la littérature religieuse en berbère et sur les manuscrits anciens. Les différents systèmes de transcription du berbère utilisés aujourd'hui sont ensuite passés en revue. On y trouvera également les grands axes de travail qui ont été suivis, c'est-à-dire le choix de la forme de la langue utilisée pour cette traduction, le mode d'intervention sur le lexique et les procédures de traduction. Le chapitre suivant décrit le système de transcription utilisé dans ce travail : l'alphabet retenu est d'abord présenté, puis les conventions d'écriture les plus importantes sont indiquées. Le troisième chapitre présente le lexique religieux berbère existant à tavers un certain nombre de notions religieuses fondamentales que l'on trouve dans les religions monothéiotes et d'autres particulières à la religion musulmane. Un commentaire accompagne l'équivalent ou l'adaptation en berbère de ces notions. Le quatrième chapitre présente les modes d'intervention sur le lexique et la morphosyntaxe. Les différentes procédures de création lexicale sont indiquées : les néologismes de formes et les néologismes de sens. Nous présentons ensuite la répartition de ces néologismes et enfin es innovations morphosyntaxiques. Le chapitre suviant coprend le lexique utilisé dans la traduction. Les entrées sont constituées par les radicaux consonantiques, tous les dérivés se trouvant dans un mêmearticle. Eles sont classées dans l'ordre alphabétique et sont numérotées. Chaque entrée nominale ou verbale est indiquée avec les attributs quila définissent complètement. Le cinquième cxhapitre présente la traduction proprement dite des 49 sourates choisies. Une brève introduction explique la procédure suivie pour la traduction, réalisée principalement à partir de l'exégèse coranique et des travaux des orientalistes. Enfin, un index alphabétique des néologismes ou mots kabyles rares avec renvoi au lexique au facilite leur recherche. Il indique également leur mode de formation.

  • Titre traduit

    Partial translation essay of the Koran in Berber Language : Religious vocabulary and neology


  • Résumé

    With a project of partial translation of the Koran, this work presents a possible method of intervention on the Berber language, which is mainly oral. In the perspective of the linguistic planning, the means of action on the language are studied and put into practice through this translation. The introduction presents the general framework of this work, with a short survey on the religious literature in Berber and the ancient manuscript. The Berber writing systems used today are then reviewed. One will find too the great axes which were followed for this work : the choice of the form of the language used in this translation, the mode of intervention on the lexicon and the translation procedures. The next chapter describe the transcription system used in this work : the chosen alphabet is presented, then the most important conventions of writing are pointed out. With respect to the third chapter, it presents the religious Berber lexicon trough some fundamental religious notions which are found in monotheist religions and specially in Islam. The fourth chapter presents the intervention mode on the lexicon, morphology and syntax. The various procedures of lexical creation are reviewed : form neologisms and meaning neologisms. We give then the neologism distribution. The next chapter consists of the lexicon used in the translation. The inputs are the roots, all the derivatives being in the same entry. The roots are classified in alphabetic order. The last chapter presents the translation itself of 49 sourates. A short introduction explains the procedure followed for the translation. It was carried out from the koranic exegesis and the orientalist works.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (293 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 292-293

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.261
  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.261
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.