Des rapports entre la métallurgie du fer et l'oralité dans le Mvet Ekãn

par Charles Belinga B'eno

Thèse de doctorat en Etholinguistique

Sous la direction de Gérard Philippson.

Soutenue en 1996

à Paris, INALCO .

  • Titre traduit

    ˜ œRelations between iron metallurgy and orality in Mvet Ekãn


  • Résumé

    De la dimension polysémique d'un item lexical -/ètyé/ qui signifie fer - récurrent dans un espace isotope où procède un double niveu d'entendement, le mvet ekañ, les rapports entre la métallurgie du fer et l'oralité est une recherche sur l'investissement du sens mais plus, l'investigation sur la caractéristique de l'effet de polysémie du texte oral sur la base d'un mot-vedette : fait littéraire, c'est-à-dire caractéristique thétique du genre épique, ou fait de langue, c'est-à-dire manifestation de la signification dans ce groupe de langues bantu classifié A70 ? Si la polysémie apapraît justifiée au niveau de l'analyse lexicale, la pragmatique nous permet d'nevisager le mot /ètyé/ (forme archi-morphémique d'un paradigme de trois items /ètyé/, /èke/, /èkéki) comme le point d'orgue d'une stratégie discursive qui, en dernier ressort, apparaît elle-même commme procédure de communication propre aux détenteurs du mvet ekañ. La polysémie est un effet naturel de la langue des détenteurs du mvet ekañ, et partant d'une civilisation quis se sert d'une expérience de l'activité pour transmettre un savoir et un savoir-faire chèrement acquis.


  • Résumé

    Polysemy of a lexical item that means iron and recurrency of it into an isotopic environment which particularity is to have a double level of comprehension, Mvet Ekan, relations between iron metallurgy and orality in Mvet Ekan, is a seek on how meaning occurs and on the specific way of the polysemic effect of oral text and based on a word. Is it a literary fact, that means an essential particularity of epic or a language fact, that means a singular manifestation of this group of bantu languages classified A70 ? Lexical analysis justifies polysemy while pragmatic analysis permit us to consider etye (that is the archi-morphem of eke and èki) as the epi-phenomenon of the discursive strategy tha appears finally and basicaly as the communication process of people who gets Mvet EkaN. Polysemy is the natural effect of the language of that people and also that of its civilization which uses activity experience for keeping and transmitting a knowledge and a know-how hardly acquired.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (321 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 272-276

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.191
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.C.191
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.