L'imaginaire de la blessure : étude comparée de Le renégat ou un esprit confus d'Albert Camus, de Voyage au bout de la nuit de L.-F. Céline, de Light in August de William Faulkner, et de The snows of Kilimanjaro de Ernest Hemingway

par Elise Noetinger

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Danièle Chauvin.

Soutenue en 1996

à Grenoble 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La coherence d'un corpus apparemment heterogene se fonde sur la recurrence de l'image de la blessure dans les quatre textes abordes. La premiere etape de la recherche envisage une phenomenologie du corps blesse, basee sur les theories de gaston bachelard et de gilbert durand, permettant une investigation des relations entre le corps blesse et l'espace qui l'entoure, considerees comme un moyen puissant de symbolisation. La seconde etape aborde les forces structurantes de l'imaginaire de la blessure, principalement l'exercice de la violence aux niveaux individuel, familial et collectif. Cette etape mene a une interrogation sur une forme particuliere de l'experience initiatique vecue par les acteurs du scenario de la blessure. Il s'agit enfin, dans un troisieme temps, de considerer les tenants d'une "ecriture de la blessure", tant sur le plan technique que dans sa dimension metaphorique, c'est-a-dire, selon la terminologie de paul ricoeur, cognitive.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 588 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1996/50
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.