L'absence et ses mécanismes langagiers chez Nathalie Sarraute

par Allahchokr Assadollahi-Tejaragh

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de CLAUDETTE ORIOL BOYER.

Soutenue en 1996

à Grenoble 3 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le theme de l'absence traverse tous les romans de n. Sarraute et reste dans l'ordre du stereotype. Ce theme est porteur de tout le choix d'ecriture de l'auteur pour qui le langage est toujours lie a l'absence, l'innomme, l'indicible, l'implicite. L'emploi specifique du langage est tres important dans les oeuvres de nathalie sarraute. Le langage produit un sentiment d'absence qui est constitutive. Cette absence est traduite par des mecanismes langagiers specifiques non thematiques. Ces mecanismes langagiers sont issus du combat permanent entre le langage et prelangage, de la confusion dans le dialogue et monologue, de l'enchevetrement des discours, des caracteristiques linguistiques de la sousconversation et ellipse, de la description du tropisme, et du jeu avec les pronoms dont les referents sont tres souvent flous et indecis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 401 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 205143/1996/36
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.