La fin de l'homme de fer : syndicalisme et crise de la sidérurgie à Longwy (1963-1993)

par Gilles Nézosi

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Dominique Labbé.

Soutenue en 1996

à Grenoble 2 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Alors que l'on présente souvent Longwy (Meurthe-et-Moselle) et sa région comme un bastion ouvrier fort et cohérent, notre travail s'attache, au contraire, à montrer par une étude monographique sur les organisations syndicales que les "périodes de gloire" du groupe (mobilisation des sidérurgistes lors des plans de restructuration Barre et Fabius de 1978 et 1984) ne sont en fait que les ultimes manifestations d'un groupe sidérurgiste déjà affaibli. Par une étude des principaux syndicats représentatifs (CGT/CFDT) sur une période de 30 ans (1963-1993), nous essaierons de mettre à jour les périodes clé du déclin (notamment par l'analyse des grèves de 1967) mais aussi les réactions syndicales et patronales à la crise (constitution d'une idéologie professionnelle : "l'idéologie de l'homme du fer").


  • Résumé

    Wilst longwy (meurte-et-moselle) and his region is often presented as a coherent and strong bastion of the working class, this thesis demonstrates a different reality. Through the monographical study of trades unions organisations in their "glory days" (the militantism of steel-workers against the barre ans fabius restructuring plans of 1978 ansd 1984), the analysis shows that this activism was in fact the last gasp efforts of an already seriously weakered groupe of steel-workers. Having studied the principal group of workers representatives (CGT/CFDT) over a thirty years period (1963-1993), we have attempted to identify the key period of decline (also through analysis of the 1967 strikes) as well as the trade union and proprietors reactions to the crisis (the constitution of the ideology of the profession : "the ideology of the man of steel").

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (373 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.