Etude des proprietes electroniques de l'alliage quasicristallin alpdre

par CLAIRE GIGNOUX

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de F. EYROT-LACKMANN.

Soutenue en 1996

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Ce travail de these est consacre a l'elaboration et l'etude des proprietes electroniques de la phase quasicristalline alpdre. La recherche d'une procedure d'elaboration nous a permis d'obtenir des echantillons de phase icosaedrique pure de tres grande qualite structurale. L'alliage quasicristallin alpdre presente des proprietes de transport exceptionnelles pour un alliage constitue uniquement de metaux. En particulier, nous avons confirme que la valeur de resistivite de certains echantillons de i-alpdre peut atteindre #4#37 1 cm, ce qui est 10#6 fois superieure a celle des metaux standards, et 10#3 fois superieure a celles des amorphes metalliques. Les valeurs de resistivite de ces echantillons et leur dependance en temperature semblent s'approcher de celles des systemes ayant franchi la transition metal-isolant. Toutefois, il existe de fortes variations des proprietes de transport entre differents echantillons de la phase i-alpdre. D'autres echantillons ont montre des proprietes electroniques semblables a celles des phases icosaedriques bien connues i-alpdmn et i-alcufe qui se trouvent du cote metallique d'une transition metal-isolant. Nous avons etabli que ces disparites de proprietes de transport sont liees a des variations de composition et de qualite structurale. A l'inverse des metaux, meilleure est la qualite structurale plus la resistivite des echantillons est elevee ce qui exclu la possibilite d'une transition metal-isolant par le desordre (anderson) dans cette phase. D'autre part, nos mesures de densite d'etats electroniques permettent d'etablir la presence d'un pseudogap au niveau de fermi mais pas de gap reel comme dans les semi-conducteurs. On a donc affaire a un type de transport nouveau qui n'obeit pas aux lois connues dans les materiaux classiques (amorphes, semi-conducteurs, metaux). Un modele de transport par sauts entre etats critiques pourrait expliquer une transition metal-isolant dans ces structures ordonnees sans gap. Nous avons entrepris, par ailleurs, des mesures d'energie de surface de couches minces quasicristallines en collaboration avec l'industrie de revetements aps. Ces mesures, nous ont permis d'etablir que les couches minces quasicristallines ont une faible mouillabilite

  • Titre traduit

    Study of electronic properties of alpdre quasicrystal alloy


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 P.
  • Annexes : 126 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.