Étude géographique et paysagère d'un territoire de moyenne montagne sèche : cas des Cévennes ardéchoises

par Salek Amoumène

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Alain Morel.

Soutenue en 1996

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .


  • Résumé

    Le travail intitulé "étude géographique et paysagère d'un territoire de moyenne montagne sèche" porte sur la région des Cévennes ardéchoises, dans le sud du département de l'Ardèche. La première partie est consacrée à la présentation physique et humaine du terrain choisi. L'analyse de l'évolution démographique, tel qu'il ressort des recensements de 1821 à 1990, permet de classer les communes concernées suivant l'étendue de leur perte en population. Dans la deuxième partie, il est question de l'état actuel des paysages de la région. Cette modification agricole met en évidence la fragilisation de ce territoire en terme de paysage. Celui-ci se défait au profit d'une nature de plus en plus libérée des contraintes humaines. Ainsi, la diminution des surfaces cultivées par les agriculteurs contribue à leur uniformisation vers le boisement ou la garrigue. La troisième partie se penche sur la dynamique paysagère depuis le début du XXe s. Au début du XIXe s, l'agriculture occupait une grande part de l'espace rural de cette dernière. Son empreinte relativement importante sur le paysage s'explique entre autres à travers des nombreuses terrasses. Et, à partir de la deuxième moitié du XIXe s est amorcée la déprise paysanne et rurale qui a pour conséquence la transformation progressive de ce paysage. Une étude diachronique (documents cadastraux, photographies aériennes) est menée dans différents secteurs en privilégiant l'échelle micro, afin de préserver au maximum l'authenticité des informations concernant


  • Résumé

    The study, entiled "a geographical and landscape study of a mid-altitude dry mountain area", looks at the ardeche region of the cevennes, in the southern part of the french department of ardeche. The first part of the study deals with the physical and human aspects of the area. An analysis of demographic changes, based on population census figures for the period 1821 to 1990, is used to classify the different communes according to the exent of their population losses. The second part examines current land-use patterns in the region. The agricultural changes which have taken place reveal the fragile nature of the landscape in region, as it becomes increasingly free of human constraints. Thus, as farmers continue to reduce the area under cultivation, the landscape takes on a more uniform appearance, with increasig amounts of woodland and garrigue. The third part looks at landscape changes from the beginning of the 20th century. At the beginning of the 19th century, agriculture occupied a large part of the rural landscape. Its relatively important impact on the landscape can be appreciated from the numerous cultivation terraces still visible today. In the second half of the 19 th century, the farming and rural population began to decline, resulting in the gradual transformation of the landscape of this region; a diachronic study (cadastral documents, aerial photographs) is. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (200 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1370
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.