Lessivage des composes aromatiques par les pluies naturelles. Etablissement d'un protocole experimental d'etude des echanges gaz-liquide

par CORINNE FERRONATO

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de P. Foster.

Soutenue en 1996

à Grenoble 1 .


  • Résumé

    Les precipitations jouent le role de vecteur de la pollution, en transportant les especes chimiques de la phase gazeuse jusqu'au sol. Il est donc important de determiner la capacite d'incorporation de ces composes dans la pluie en etudiant les phenomenes de transfert dans les gouttes. Notre interet s'est principalement porte sur les btex (benzene, toluene, ethylbenzene, m-xylene et o-xylene), principaux composes aromatiques emis sur les sites urbains. Pour cette etude, nous avons mis au point une technique d'analyse nous permettant de gerer la mesure des btex dans l'eau. La micro extraction en phase solide (spme) permet d'atteindre des limites de detection de l'ordre de 80 ng. L#-#1 lorsque les solutions aqueuses sont dopees avec nacl. L'etude phenomenologique des echanges gaz-liquide a ete realisee dans un reacteur monogoutte, construit specifiquement pour cette etude. Il permet le controle des parametres de gouttes (taille et composition), ainsi que la concentration en btex dans la phase gazeuse. Nous avons montre que les masses de btex incorporees dans les gouttes sont nettement superieures a celles predites par la loi de henry et les concentrations en phase gazeuse. Le rapport de lessivage augmente lorsque la taille de la goutte diminue. Le phenomene d'incorporation implique, dans nos conditions experimentales, essentiellement deux etapes: le transport en phase gazeuse et le franchissement de l'interface. Ce dernier, caracterise par la mesure du coefficient d'accommodation massique, constitue l'etape limitante au transfert, etape d'autant plus limitante que le diametre de la goutte est grand. Ce travail de simulation nous a ensuite permis de comprendre et de justifier les resultats obtenus lors de campagnes de mesures sur un site reel: l'agglomeration grenobloise. Les quantites de btex dans les gouttes augmentent lorsque la temperature ou l'intensite de la pluie diminue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 317 P.
  • Annexes : 158 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.