Objets historiques et annotations pour les environnements logiciels

par Rubby Casallas-Gutierrez

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jacky Estublier.

Soutenue en 1996

à l'Université Joseph Fourier (Grenoble) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans un environnement guidé par les procédés de fabrication de logiciel (EGPFL), la gestion de l'information est un problème complexe qui doit concilier deux besoins: gérer le produit logiciel et gérer les procédés de fabrication. Outre la grande quantité d'entités diverses et fortement interdépendantes, la gestion du produit doit prendre en compte l'aspect évolutif et les facteurs de variation du logiciel, ainsi que la nature coopérative des activités de fabrication des logiciels. La gestion des procédés recouvre la modélisation, l'exécution, l'évaluation et la supervision des procédés. Diverses informations doivent alors être prises en compte: la trace d'exécution des procédés, les événements survenus dans l'environnement et les mesures de qualité. Nous proposons les objets historiques annotés pour gérer l'information d'un EGPFL. L'objet historique constitue la notion de base d'un modèle à objets historique permettant de représenter à la fois les entités logicielles et leur évolution. La notion d'annotation vient, quant à elle, enrichir ce modèle pour permettre d'introduire des informations qui dénotent des faits (notes, mesures, observations, etc) pouvant être ponctuellement associés aux entités de l'EGPFL. Un langage de requêtes est défini afin d'accéder aux différentes informations. Grâce à ce langage, l'EGPFL dispose d'un service puissant pour rassembler, à partir de la base d'objets, les diverses informations nécessaires à l'évaluation et au contrôle des procédés de fabrication. Nous proposons également d'exploiter les possibilités offertes par notre modèle pour définir des événements et, éventuellement, en conserver un historique. Les événements permettent d'identifier des situations liant des informations provenant aussi bien de l'état courant que des états passés de l'EGPFL. C'est pourquoi la définition d'un événement peut comporter des conditions exprimées dans le langage de requêtes. L'emploi d'annotations permet d'enregistrer les occurences d'événements, ainsi qu'une partie de l'état du système. Une implantation du modèle est proposée dans le système Adèle

  • Titre traduit

    Historical objects and annotations for software environments


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 P.
  • Annexes : 157 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : IMAG-1996-CAS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.