Determination des constantes optiques de glaces dans l'infrarouge moyen et lointain. Application aux grains du milieu interstellaire et des enveloppes circumstellaires

par FREDERIC TROTTA

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Bruno Schmitt.

Soutenue en 1996

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au laboratoire de glaciologie et geophysique de l'environnement, nous avons developpe une cellule cryogenique qui nous permet de realiser des films minces de glaces, a partir de la phase gazeuse, sur lesquels nous effectuons des mesures en transmission grace a un spectrometre a transformee de fourier. Une etude appropriee de ces spectres en transmission permet d'acceder, via un code numerique, a l'indice de refraction complexe du solide, n+ik, en fonction de la longueur d'onde. Il m'a fallu elaborer une nouvelle methodologie qui, a partir d'un modele realiste du systeme experimental (film+substrat), permet de dissocier sans ambiguite les absorptions reelles et les absorptions virtuelles, dues aux reflexions multiples sur les differentes interfaces, couplees aux fortes variations d'indice, au voisinage des bandes d'absorption. Les indices ainsi obtenus montrent que les donnees publiees jusqu'a present sont surestimees d'environ 10 a 40%. Ces ecarts peuvent avoir des consequences importantes car les indices complexes de refraction sont utilises dans des modeles de transfert radiatif (par exemple modele de mie) qui permettent d'acceder a des parametres du milieu interstellaire tel que la taille des grains, leur composition, leur temperature ou bien encore leur histoire thermique. Ces nouveaux parametres sont alors utilises dans d'autres modeles pour etudier la physico-chimie du milieu interstellaire. Les constantes optiques sont donc a l'origine de nombreuses speculations et doivent etre les plus precises possible. Nous appliquons nos constantes optiques, obtenues pour des glaces pures, aux grains de glace du milieu interstellaire et aux enveloppes circumstellaires (notamment la nebuleuse du lion givre)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 236 P.
  • Annexes : 260 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.