Etude experimentale et numerique de la contribution des eaux de surface et de subsurface a la formation des crues consequences sur l'hydrogramme d'un bassin versant. (application au real collobrier)

par FRANCOISE LE MEILLOUR

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-M. GRESILLON.

Soutenue en 1996

à Grenoble 1 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est une contribution a l'analyse des processus de formation des crues sur un bassin mediterraneen a l'occasion des episodes pluvieux. Nous avons essaye de comprendre les caracteristiques hydrologiques d'un bassin par une demarche mecaniste. Pour cela, nous avons etudie la part, dans le debit de la riviere pendant les crues, du debit provenant d'un ecoulement soit par ruissellement generalise, soit souterrain ou de subsurface, soit sur zones saturees contributives. Le bassin versant a ete schematise comme la succession de deux unites hydrologiques: le versant et le reseau hydrographique. Ainsi, la premiere partie de ce memoire est consacree a l'analyse mecaniste des apports a la riviere a l'echelle du versant. Pour chaque processus, une etude experimentale a ete menee afin d'etudier les lois qui regissent ces ecoulements. Nous avons montre que les ecoulements en surface ne suivent pas une loi d'ecoulement plan turbulent. Les ecoulements en litiere, immediatement sous la surface du sol, suivent une loi de manning. Enfin, les ecoulements de subsurface suivent une loi de darcy. A l'echelle du versant, la modelisation des ecoulements avec les lois mesurees ne les entretient jamais assez longtemps pour expliquer les hydrogrammes de bassin. La seconde partie de ce memoire consiste en une modelisation a l'echelle du bassin des ecoulements dans le cas des trois processus de formation des crues. Cette modelisation a cherche a reproduire les hydrogrammes du bassin. On montre que lorsque le bassin est sec, les ecoulements proviennent principalement du ruissellement generalise. Lorsque le bassin est plus humide, les pluies mettent d'abord en activite des ecoulements souterrains et de subsurface, puis si les pluies sont importantes, le mecanisme d'ecoulement sur surfaces saturees contributives devient preponderant


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 320 P.
  • Annexes : 130 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.