Stabilité linéaire et faiblement non linéaire d'une couche limite pour un fluide incompressible avec l'approche PSE

par Marie-Laurence Copie

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Grégoire Casalis.

Soutenue en 1996

à Toulouse, ENSAE .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à l'étude de la stabilité d'une couche limite en fluide incompressible. On a considéré des écoulements bidimensionnels et le cas d'une couche limite se développant sur une aile en flèche. Nous avons utilisé le modèle PSE (Parabolized Stability Equations) proposé par Herbert. Ce modèle permet de s'affranchir de l'hypothèse d'écoulement parallèle nécessaire pour la théorie locale (Orr-Sommerfeld). Il permet en outre de prendre en compte des interactions non linéaires. Les codes développés, en bidimensionnel et en tridimensionnel, ont permis d'apporter des éclairages nouveaux sur les mécanismes d'instabilité : mécanismes de résonance en 2D (résonances subharmonique et fondamentale), effets non parallèles en 3D (effet déstabilisant de saturation des amplitudes), mécanismes non linéaires en 3D (phénomène de saturation des amplitudes). On a notamment analysé des résultats expérimentaux obtenus au Département. Ces résultats représentent une contribution au problème de la prévision de la transition naturelle ; toutefois, l'étude des mécanismes non linéaires en tridimensionnel doit être poursuivie. Cette étude doit également être complétée par des études de réceptivité.

  • Titre traduit

    Linear and weakly nonlinear stability of a boundary layer in incompressible flow, using PSE approach


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(259 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 74 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996/188 COP
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.