Couche limite sur paroi rugueuse

par Fabienne Glikson

Thèse de doctorat en Mécanique des fluides

Sous la direction de Bertrand Aupoix.

Soutenue en 1996

à Toulouse, ENSAE .

  • Titre traduit

    Boundary layer over rough surface


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La technique de prise de moyenne volumique a été étendue aux écoulements compressibles pour établir un modèle pour des écoulements compressibles turbulents de type couche limite se développant sur paroi rugueuse. Le formalisme proposé est plus rigoureux que les précédents. Cette technique fait apparaître naturellement et rigoureusement les termes supplémentaires conventionnels dus à la présence des rugosités, mais également de nouveaux termes qualifiés de "termes dispersifs" et enfin justifie la prise en compte des effets des rugosités également dans le modèle de turbulence. De nouvelles modélisations sont proposées pour les termes supplémentaires. La théorie, initialement développée pour un modèle de turbulence de type schéma de longueur de mélange, a été étendue à des modèles de turbulence à équations de transport. Les modèles ont été validés dans les trois régimes rugueux, sur différents types d'états de surface et pour des écoulements à basse vitesse et hypersoniques. Les bases de données ont été analysées. Associés à un nouveau modèle pour le coefficient de traînée de pression Cd, les modèles améliorent l'accord calcul-expérience concernant les caractéristiques de la couche limite en général et les transferts de chaleur pour des écoulements hypersoniques en particulier.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (xxiii-433 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 198 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Institut Supérieur de l'Aéronautique et de l'Espace. Service documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1996/202 GLI
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.