Classification des bois tropicaux vis-a-vis du sechage : la methode flying wood

par ALCIR BRANDAO

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Patrick Perré.

Soutenue en 1996

à Paris, ENGREF .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail propose un test rapide qui permet la caracterisation du comportement des bois tropicaux au sechage. Le principe est base sur le sechage dissymetrique a 90c. Ce niveau de temperature est choisi de facon a obtenir une vitesse de sechage importante sans toutefois utiliser la haute temperature (temperature de l'eau plus haute que le point d'ebullition). Le sechage dissymetrique est une configuration interessante pour laquelle les contraintes de sechage induisent un changement global de la forme de la planche. Les experiences emploient des petites planches (typiquement 200 x 10 x 5 mm#3) avec cinq faces isolees (une face, deux bords et deux extremites). Pendant l'essai, les deux courbes de sechage et la deformation de la planche sont mesurees en utilisant, respectivement, une balance electronique et un systeme d'analyse d'image. La premiere partie de l'information est liee au transfert de masse dans la planche. De cette courbe, il est possible d'obtenir une diffusivite massique aparente. La deformation pendant le sechage donne l'information sur le coefficient de retrait et l'effet memoire. Ce phenomene a inspire le choix du nom flying wood. Au debut du procede, la planche est plate, apres la courbure devient positive, ensuite elle reprend a nouveau une forme plate. A la fin du sechage la planche acquiert une courbure negative en raison du phenomene bien connu d'inversion des contraintes et du a l'effet memoire du bois. La courbure de la section est determinee par un systeme d'analyse d'image. Une camera est placee en dehors de l'enceinte climatique et fournit l'image de l'echantillon equipe de six cibles. Le retrait et l'infradensite ont ete determines par les methodes classiques et la diffusivite reduite (f) en regime permanent en utilisant le systeme pvc-cha developpe par zohoun et perre (1996). Les resultats sont presentes pour cinq especes tropicales : mogno (swietenia macrophilla) tatajuba (bagassa guianensis), goiabao (panchonella pachicarpa), angelim (dinizia excelsa) et virola (virola surinamensis) et sont analyses comparativement avec trois especes temperees : pin sylvestre (pinus silvestris), hetre (fagus silvatica) et chene (quercus robur) dont les comportements au sechage sont bien connus. Ces resultats montrent que le test flying wood est capable d'indiquer les differences de comportement au sechage entre les especes, mais aussi, pour une meme espece, les differences entre differentes parties de la grume (aubier, duramen). De plus, nous avons montre que le comportement au sechage est bien explique par certaines proprietes physiques.

  • Titre traduit

    The flying wood method to classify the drying behaviour of tropical species


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 P.
  • Annexes : 80 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : AgroParisTech Engref. Centre de documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.