Tolerance au choc de structures sandwichs et effets d'echelle

par STEPHANE PECAULT

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Jean-Luc Lataillade.

Soutenue en 1996

à Paris. ENSAM .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le comportement a l'impact basse vitesse de deux types de structures sandwichs (peaux verre/polyester et ame pvc expanse airex r. 63. 80 ou divinycell h80) est etudie. La particularite de la sollicitation d'impact reside dans l'interaction des reponses locale du materiau et globale de la structure. Une investigation selon ces deux volets est menee. Le premier volet interesse la reponse locale. Le projectile impose a l'ame, au sein du sandwich, un chargement favorisant l'ecrasement dynamique. Les reponses des deux ames a cette sollicitation sont etudiees a l'aide d'un dispositif de compression dynamique hopkinson. La sensibilite a la vitesse de deformation est mise en evidence. Le second volet traite des effets d'echelles associes aux reponses globales de structure, et de l'influence respective des differents parametres du choc (masse et vitesse du projectile, dimension des cibles). On propose l'utilisation de la methodologie des plans d'experiences, pour rationaliser le traitement de ce probleme multi-facteurs. L'utilisation de moyens d'essais complementaires permet d'explorer un domaine experimental aussi large que possible en terme de masse et vitesse du projectile, et de dimensions des plaques. La preuve est apportee qu'on ne peut rendre compte du comportement d'une plaque de grande dimension par un essai sur un panneau de dimension plus restreinte


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 156 P.
  • Annexes : 85 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Arts et Métiers ParisTech. Centre d'enseignement et de recherche. Bibliothèque.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.