De la nature à la culture : les fondateurs français des sciences humaines (1870-1940)

par Laurent Mucchielli

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Ernest Coumet.

Soutenue en 1996

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    La naissance des sciences humaines dans l'universite francaise au tournant du xixeme et du xxeme siecle est marquee par l'affrontement de deux paradigmes contradictoires : le premier paradigme ("naturaliste") a pour principe le postulat de la determination essentiellement biologique des comportements humains ; le second ("socio-culturel") a pour principe le postulat de la determination essentiellement psycho-sociologique des comportements humains. La demonstration s'organise en trois parties. La premiere examine principalement la situation intellectuelle et institutionnelle de l'anthropologie et de la psychologie dans le dernier tiers du xixeme siecle. Elle montre le poids dominant des reseaux d'acteurs s'etant approprie le paradigme naturaliste dans chacune de ses deux disciplines. La seconde partie tente de comprendre les raisons de l'emergence d'un nouveau besoin d'expliquer la dimension proprement et irreductiblement sociale des comportements humains. Elle examine les principales tentatives de constitution d'une nouvelle science (la sociologie) dans les annees 18851900 : l'oeuvre de gabriel tarde, de rene worms et enfin d'emile durkheim. Elle analyse enfin en detail la constitution du groupe de ce que l'on appelle les "durkheimiens" car c'est grace a cette equipe de recherche que durkheim s'est impose dans le nouveau champ sociologique et meme, au-dela, dans tout le champ intellectuel. La troisieme partie explore en detail les rapports que les sociologues durkheimiens ont entretenu avec l'anthropologie raciale, la psychologie, la criminologie, la linguistique, la geographie, l'histoire et l'ethnologie. Dans chacun de ces debats les sociologues ont porte la contradiction en defendant (avec un bonheur inegal) le paradigme socioculturel contre le paradigme naturaliste encore largement dominant. Le bilan de ces debats permet de tracer les contours d'une evolution intellectuelle qui a marque jusque dans leurs institutions certaines disciplines (principalement l'anthropologie, la psychologie et l'histoire).

  • Titre traduit

    From nature to culture the french founders of the human sciences 1870-1940


  • Résumé

    The birth of the human sciences in the french university is characterized by the concurrence between two contradictory paradigms : the first one ("naturalistic") take root in the postulate that human behavior can be explain principally by biological factors ; the second one ("culturalistic") take root in the postulate that human behavior can be explain principally by psycho-sociological factors. The thesis allow three parts. The first one is a study of anthropology and psychology intellectual and institutionnal situations in the last third of the nineteenth century. It prospect the position of the predominating groups who had appropriate the naturalistic paradigm in those two discipines. The second part try to understand the reasons why a new need of a strictly and irreductible social understanding of human behavior appeared. It look into the main tentatives of founding a new science (sociology) in the 1885-1900's years : the work of gabriel tarde, rene worms and emile durkheim. Then it study very carrefully the constitution of the durkheimians group because it is the principal reason of durkheim'success in the sociological field and, beyond, in all the intellectual field. The third part analyse the epistemological dialogues that the durkheimians had kept up with racial anthropology, psychology, criminology, linguistic, history, geography and ethnology. At last, the autor try to draw up a balance sheet of an intellectual evolution that allow also institutionnal consequences in the case of three disciplines : anthropology, psychology and history.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 515 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18897
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4620

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1908
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4594
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.