Stabilité-instabilité du couple question réponse dans l'analyse séquentielle : conversations ordinaires et entretiens publics

par Jacqueline Léon

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Oswald Ducrot.

Soutenue en 1996

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Ce travail se situe dans une perspective d'analyse conversationnelle ou le couple question reponse, apprehende dans une succession de tours de parole, constitue une ressource linguistique et prosodique pour les locuteurs afin d'accomplir leurs actions. Question et reponse forment une structure, comme cela a ete montre en semantique logique, en syntaxe, en pragmatique ou a travers les etudes argumentatives, dont plusieurs traits assurent la stabilite : une question est necessairement suivie d'une reponse, elle-meme adjacente a la question ; on admet generalement une correspondance entre des formes linguistiques distinctes (questions totales ou partielles) et des actions distinctes (demandes de confirmation ou d'information) ; certaines questions ne satisfaisant que partiellement ces criteres comme les questions echos, les questions rhetoriques et les questions alternatives. Une analyse sequentielle, fondee sur une analyse comparative de deux corpus dont l'organisation est centree sur des questions reponses tels que des entretiens publics et des conversations telephoniques entre familiers, permet d'observer les conditions de stabilite ou d'instabilite du couple question reponse. Elle fait apparaitre des configurations de sequence structurees par est-ce que et parce que et une distorsion entre reponse attendue et reponse construite que nous avons appelee biais et qui caracterise les entretiens politiques en france. La prosodie, non reduite a l'intonation, est plus consideree dans son role de mecanisme d'integration des tours de parole et des sequences d'action que comme simple critere de reconnaissance des questions.

  • Titre traduit

    Stability-instability of the question answer pair in sequential analysis mundane conversations and news interviews


  • Résumé

    In this work we adopt a conversation analysis point of view. The question answer pair is analyzed as a linguistic and prosodic resource in order to discover how speakers understand and respond to one another in their turns at talk, and how sequences of activities are generated. As it has been well established by logico-semantic, syntactic, pragmatic or argumentative studies, the stability of the qa structure is grounded upon the following features : a question has to be followed by an adjacent answer ; a correspondance is generally assumed between linguistic forms, such as partial or total questions, and actions such as confirmation or information requests. There are some questions which don't satisfy the conditions of stability ; these are echo, rethorical and alternative questions. A sequence analysis based upon the comparison of two corpus structured by qa such as telephone conversations and news interviews allows to observe sequence configurations organized by questions and the connector parce que. It displays a "bias", typical of french news interviews, which is created by the departure between the expected answer and the actual answer. The study of prosody, not reduced to intonation and to question recognition, is considered here through its integration role of long turns and of sequences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (III-435 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4573
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 18889
  • Bibliothèque : Fondation Maison des sciences de l'homme. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.