Identite, mobilite sociale, honorabilite : citoyennes et citoyens a venise au seizieme siecle

par Anna Bellavitis

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Philippe Braunstein.

Soutenue en 1996

à Paris, EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A travers l'etude de plusieurs types de sources (lois, privileges de citoyennete, dossiers de citoyennete originaire, archives de confreries, contrats de mariage, testaments, chroniques familiales), la these propose une analyse globale du probleme de la citoyennete venitienne. La these analyse de maniere detaillee les divers modes d'identification des citoyens venitiens, tels qu'ils furent definis, entre moyen age et epoque moderne, par les lois et la pratique. Les identites qui en resultent sont a la fois juridiques et sociales, mais ne peuvent pas etre reduites a des classifications predeterminees. Origines, reconnaissance professionelle, carrieres administratives et alliance familiales concourent a inscrire chacun de ses membres dans la societe urbaine comme dans l'etat venitien. L'histoire des familles parait etre l'une des voies les plus fecondes pour l'identification de ce groupe social. L'etude des contrats de mariage, ouvrant une pespective sur l'histoire des femmes citoyennes, est aussi l'occasion pour reconsiderer de maniere nouvelle le role de la legislation somptuaire sur les dots dans la societe venitienne.

  • Titre traduit

    Identity, social mobility, respectability. Citizen women and citizen men in sixteenth century venice


  • Résumé

    In the first part, through the study of interconnections between norm and practice, and through the cross-examination of a variety of sources, the thesis scrutinizes the differing identities of the venetian "citizen" as they evolved during the sixteenth century. The argument is that the history of venerian citizen should no longer be viewed in the prespective of social relationships within the city itself, but rather in the wider context of the venetian territorial state and the transformations it underwent between the fifteenth and sixteenth centuries. In the second, and third, parts, through the analysis of a thousand of citizens marriages and dowries, it studies social mobility in sixteenth century venice. The study of legislation on marriage and dowries over a long period (xiii-xvii centuries) permits also new analysis on venetian sumptuary laws.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1996 9
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4674

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MIC TH 1843
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4667
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.