La politique au quartier : respect, crise et citoyenneté à Brasilia Teimosa, favela urbanisée de Recife, Brésil

par Dominique Vidal

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Daniel Pécaut.

Soutenue en 1996

à l'EHESS .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Au travers de l'analyse des modes d'articulation du social et du politique a brasilia teimosa, favela urbanisee de recife dans le nordeste du bresil, ce travail se propose d'etudier le rapport a l'univers symbolique et aux pratiques de la democratie moderne de pauvres urbains qui n'ont jamais veritablement pris une part active au processus politique et ont ete particulierement affectes par la crise economique et sociale dans laquelle s'est effectuee la sortie de l'autoritarisme. On montre comment, en ce qu'elle marque la reconnaissance de la pleine appartenance a la societe, la categorie du respect, mise en oeuvre selon differents regimes tant dans les relations entre individus de condition semblable que dans les rapports avec les couches superieures et le personnel politique, enonce ce qui fait lien dans la societe bresilienne et, partant, que le sens donne au lien politique (et a son etiolement) par la population etudiee procede largement de sa facon de concevoir le lien social. L'analyse de la signification donnee au mot "citoyen" enseigne en outre que les representations du statut de citoyen a brasilia teimosa recouvrent cette conception du lien social, recoupent les caracteristiques du processus au cours duquel s'est tisse un lien entre le pouvoir et le peuple depuis le dix-neuvieme siecle sous des regimes essentiellement autoritaires et sans reference a l'idee d'individu, et expriment l'importance de la reconnaissance de l'appartenance a l'humanite definie par opposition a la condition d'esclave. Il en resulte, entre autres consequences, une profonde indifference a la nature du regime politique en vigueur qui devoile la pregnance d'une forme de legitimation inauguree dans les annees 1930-1950, qui suppose la prise en charge de la detresse du peuple par les gouvernants et ne passe pas par sa participation politique. Cette intrication constante du social et du politique conduit egalement a proposer une interpretation de ce moment privilegie de l'exercice de la citoyennete democratique que sont les elections qui, en depit du desinteret d'ordinaire manifeste pour tout ce qui a trait aux activites politiques par ses habitants, suscitent, a brasilia teimosa, une effervescence toute particuliere, en ce qu'il s'agit d'une periode ou ils se voient courtises par les candidats des secteurs favorises et percoivent frequemment des gains comme agents electoraux et offreurs de suffrages. On constate neanmoins qu'il est aujourd'hui difficile de parler de "clientelisme" pour expliquer le comportement electoral de ces groupes.


  • Résumé

    Enfin, si elles ne constituent pas des lieux d'apprentissage de la citoyennete et de la democratie comme on le pensait au sortir de l'autoritarisme, les associations d'habitants n'en sont pas moins indispensables a la mise en place de strategies de legitimation de politiciens et a la mobilisation des electeurs tant leurs dirigeants sont des liens essentiels entre la sphere i analyse the meaning of "respect" as a central category used by the local population to evaluate all kinds of social interactions and political relations. I suggest that "to be a citizen" means to belong to humankind, that is to say no to be seen as a slave. I show that neighbourhood associations are not mere clientelistic organizations, but are part of a non zero game with local politicians. Based on an anthropological study, i describe two electoral campaigns and the election day.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Ed. de la Maison des sciences de l'homme à Paris

La politique au quartier : rapports sociaux et citoyenneté à Recife


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EHESS H 1996 42
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MSH TH 4607

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 4651
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Ed. de la Maison des sciences de l'homme à Paris

Informations

  • Sous le titre : La politique au quartier : rapports sociaux et citoyenneté à Recife
  • Dans la collection : Collection Brasilia , 14 , 0248-5206
  • Détails : 1 vol. (234 p.)
  • ISBN : 2-7351-0774-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 219-229
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.