La repetition, un principe de production litteraire.

par Marie-Laure Bardèche

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Gérard Genette.

Soutenue en 1996

à Paris, EHESS .


  • Résumé

    Cette these etudie les repetitions litterales d'enonces au sein d'un ou de plusieurs textes ecrits par un meme auteur. Connue sous le nom d'"intertextualite interne" ou "restreinte", cette pratique est examinee dans un corpus d'oeuvres litteraires de langue francaise du xxe siecle. Les auteurs retenus l'ont ete en raison du caractere conscient (ouvertement revendique) et sytematique (outrepassantle cadre phrastique) que prend chez eux l'autocitation. Les modalites enonciatives de celle-ci permettent d'abord de la distinguer de la simple recurrence. On en apprecie ensui tel'impact sur les composantes du texte litteraire: statut du signe et du "texte", construction du "personnage", regime narratif. La tactique editoriale de ponge, en particulier, consiste a publier les multiples etats d'untexte et a donner a leur reunion un statut d'oeuvre achevee, ce qui perturbe la notion d'"original" et la representation de l'oeuvre comme unite close. Au sein du recit de fiction, la repetition influe: sur la cons truction du personnage, dont elle rend l'identification, difficile: reprise des memes traits individuants, des memes roles ou d'un meme nom pour caracteriser et designer des personnages par ailleurs distincts (ou l'inverse). Chez queneau, beckett, simon, duras, robbe-grillet, ces jeux temoignent d'une interrogation sur les modalites d'une representation de l'etre dans le recit et mettent en question la notion d'identite. Caracteristique d'une pensee obsedee par le temps, le recit repetitif met en outre en peril la representation d'un devenir et d'une fin. Le gout de la repetition revele ainsi une contradiction: desir de variation mais aussi desir que rien ne varie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 551 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 270 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.