Evaluation de techniques de traitement du signal pour la caractérisation de produits agro-alimentaires par propagation d'ondes ultrasonores

par Myriam Chanet

Thèse de doctorat en sciences. Automatique industrielle

Sous la direction de Gérard Thomas.

Soutenue en 1996

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    Le besoin de capteurs pour l'automatisation des procedes de transformation dans les industries agro-alimentaires, afin de faire des mesures en ligne, est reel: ces capteurs permettront de recueillir les informations necessaires au controle automatique des procedes et permettront aussi de substituer des mesures a des appreciations humaines, forcement subjectives et non reproductibles. Pour caracteriser un produit, un echantillon est traverse par une onde ultrasonore. Cette onde se propage dans le milieu etudie. Les modifications qu'elle subit dependent du milieu traverse, sa composition et sa structure, et sont generalement considerees comme un retard et une attenuation. Le retard depend de la vitesse de propagation ultrasonore, c'est le temps mis par le signal pour traverser le produit a caracteriser. L'attenuation est le phenomene se produisant lors de la propagation du signal a travers le milieu. La caracterisation se fera donc a partir d'informations contenues dans des signaux ultrasonores. Ces informations seront extraites par des methodes de deconvolution, dont le traitement homomorphique, le filtrage adaptatif, la methode de singh et celle de van-cittert. Les methodes mises en uvre ont ete testees sur des signaux simules dans un premier temps, afin de connaitre les limites de chacune. La simulation a montre que le retard peut se retrouver facilement quel que soit l'algorithme employe. En revanche, la determination de l'attenuation est influencee de maniere significative par le rapport signal sur bruit. Sur des signaux reels, ce sont les methodes de van-cittert et des moindres carres moyens qui donnent les meilleurs resultats, aussi bien pour la vitesse de propagation et le coefficient d'attenuation que pour l'erreur commise. Par contre, les methodes basees sur le cepstre sont decevantes. Les autres methodes adaptatives permettent bien de minimiser une erreur, mais elles ne permettent pas de trouver un coefficient d'attenuation qui suive une loi exponentielle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (130 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 44 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1684
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.