Etude de la diffraction électromagnétique tridimensionnelle par la méthode des intégrales de frontière

par Abdelkrim Kedadra

Thèse de doctorat en Sciences. Génie électrique

Sous la direction de Alain Nicolas.

Soutenue en 1996

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    Ce travail concerne la modelisation des phenomenes de diffraction electromagnetique 3d en hyperfrequences. Nous cherchons a calculer les propagations d'ondes dans un domaine ouvert qui ne pourra etre entierement maille en elements finis. A cause du nombre d'inconnues generees, il est donc judicieux de trouver des methodes qui permettent de calculer avec plus d'economie que la methode des elements finis. Le probleme que nous considerons consiste en fait a savoir comment une onde electromagnetique plane sera perturbee par un objet de forme quelconque, qui peut etre conducteur, dielectrique et/ou permeable. Parmi les applications directes, on peut citer, le calcul de la section-radar. La modelisation est realisee par la methode des equations integrales de frontiere (e. I. F). Differentes formulations ont ete etablies, pour les objets conducteurs parfaits et les objets dielectriques en regime harmonique, et pour les objets conducteurs parfaits en regime temporel. La mise en uvre numerique de ces equations, discretisees en utilisant des elements finis de surface, conduit a un systeme lineaire de petite taille grace au gain d'une dimension dans la modelisation. Les difficultes rencontrees dans la mise en uvre de cette methode sont les problemes de singularite et de discontinuite. Pour la resolution du probleme de singularite, differentes procedures numeriques ont ete testees et validees, afin de faire ressortir la meilleure d'entre elles. Le probleme de la discontinuite a ete traite en utilisant des elements speciaux appeles elements semi-discontinus. Les resultats numeriques obtenus ont ete confrontes a des resultats analytiques: il s'agit de la diffraction par un objet spherique conducteur parfait. Le grand avantage de cette methode est qu'elle permette la prise en compte exacte de l'infini. Elle peut servir comme reference pour la methode des frontieres absorbantes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (116 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 55 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1679
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.