Contribution à l'étude d'une architecture parallèle dédiée à la résolution des systèmes d'équations aux dérivées partielles en trois dimensions : Conception d'un circuit de gestion des données

par Jean Durupt

Thèse de doctorat en Sciences. Dispositifs de l'électronique intégrée

Sous la direction de Michel Le Helley.

Soutenue en 1996

à l'Ecully, Ecole centrale de Lyon .


  • Résumé

    Ce travail se situe dans le cadre d'un projet visant a realiser un systeme electronique destine a la resolution parallele de systemes d'equations aux derivees partielles en trois dimensions. Comme il est prevu de resoudre de nombreux types de systemes d'equations, la methode de resolution numerique doit etre la plus stable possible. Pour cela, nous avons choisi la methode de gauss-seidel relaxee. La methode de resolution employee implique une discretisation du domaine etudie par la methode des volumes finis ou des differences finies, de facon a avoir une structure reguliere des donnees a traiter par le systeme. Pour simplifier le travail du processeur, nous avons concu un circuit asic qui assure la gestion des donnees pendant les calculs. Ce circuit a ete decrit en langage vhdl et dessine avec le logiciel solo1400. Nous testons ce circuit par analyse de signature avec des misr (multiple input shift register). Nous donnons une estimation du taux de couverture de cette methode et de la probabilite d'alias de la signature obtenue


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (218 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 33 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T1642
  • Bibliothèque : Ecole centrale de Lyon. Bibliothèque Michel Serres.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.