Le secteur informel de l'énergie dans le pays en développement : cas du Maghreb : Tunisie et Maroc

par Rafik Missaoui

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Oscar Ortsman.


  • Résumé

    Le secteur énergétique dit moderne conçu sur le modèle occidental présente dansles pays en développement de nombreuses lacunes, comme en témoignent les larges populations qui sont aujourd'hui en marge des réseaux énergétiques conventionnels. Parallèlement à cette crise, les systèmes énergétiques traditionnels, fondés essentiellement sur l'autoapprovisionnmement en énergies naturelles non produites, se trouvent incapables de répondre aux nouveaux besoins et exigences qui ont accompagné les profondes transformations économiques, culturelles et sociales du monde en développement. Face à cette double crise, les populations apportent des réponses locales à leur besoins énergétiques pour lesquels ni les systèmes modernes ni les systèmes traditionnels ne sont satisfaisants. Ces réponses originales ont engendré des situations fort complexes que les approches et outils classiques ne permettent pas d'appréhender. Après une analyse fine des situations énergétiques locales à travers des enquêtes de terrains en Tunisie et au Maroc, nous avons proposé le concept théorique du secteur informel de l'énergieafin de les caractériser et mettre en évidence les logiques les mécanismes qui les régissent. Ces situations impliquent par ailleurs des externalités négatives fortes - en terme économique, social et environnemental - tel qu'on ne peut plus continuer ànles ignorer et à les laisser évoluer de manière spontanée. C'est pour cette raison que nous avons proposé des éléments de politique appropriée pour l'aménagement de ces situations dans le contexte des pays du Maghreb.

  • Titre traduit

    The informal energy sector in developing countries : case of Maghreb : Tunisia and Morocco


  • Résumé

    The modern energy sector organised as the occidental model ha many deficiencies in developing countries : a large part of population is out of the conventionalenergy network. The traditional energy sector, based on the self-supply of non-industrial energies (wood, biomas. . . ), is not able to satisfy the new needs, emerging along with deep economic, social and cultural transformations of the developing world. To satisfy their energetic needs, the populations bring many original response. This new kind of energetic situations can not be described according to the classic approaches and tools. Many first-hand surveys in Tunisia and Morocco allowed us to analyse these situations. Then, we proposed the concept of informal energy sector to characterise these new situations and to explain the energetic behaviour of populations. More over, these situations have serious economic, social and environmental consequences, which justify a public intervention. So, we tried to propose some elements for an appropriate policy to manage the informal energy sector, in the maghrebian context.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (pagination multiple 346-[78] p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 102 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 59199
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 59199
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.