Modélisation du processus cognitif associé à l'introduction de nouvelles technologies dans une organisation : amélioration de la capacité d'apprentissage organisationnel technologique

par Jean Bergeron

Thèse de doctorat en Génie industriel

Sous la direction de Jean-Claude Bocquet.


  • Résumé

    L'objectif principal de ce travail est de contribuer à améliorer la capacité d'apprentissage des acteurs d'une organisation pour leur permettre d'introduire plus rapidement et avec moins de ressources (financières, humaines, temporelles) de nouvelles technologies. Pour ce faire, nous proposons un modèle cognitif, MINT (Modèle d'Introduction de Nouvelles Technologies), pour aider à représenter et organiser les connaissances, et identifier les principales incohérences associées au processus d'introduction de nouvelles technologies (INT). La structure de MINT est constituée de quatre parties majeures interdépendantes : 1 - la transformation de l'état cognitif d'une organisation par trois processus associés (l'introduction, la construction et la destruction de connaissances) 2 - les domaines cognitifs du processus d'INT 3 - les objets cognitifs du processus d'INT 4 - l'organisation temporelle des connaissances associées au processus d'INT. Une étude de cas concernant l'introduction de la technologie de la lampe à Décharge chez Valeo est présentée en fin de document.

  • Titre traduit

    Modeling of the cognitive process associated to the introduction of new technologies in an organization : Improvement of the technological organisational learning


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (267 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibiog. p.249-267 (360 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 57976
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.