Identification de la fonction de transfert d'une structure ou d'une sous-structure par méthodes fréquentielles et temporelles

par Mahmoud Bensaibi

Thèse de doctorat en Modélisation numérique

Sous la direction de Camille Gontier.


  • Résumé

    Le présent mémoire comporte deux parties. La première partie approfondit la méthode d'identification ARMA appliquée aux structures. Une connaissance approfondie de cette technique est nécessaire si l'on veut être capable de régénérer de manière précise à partir d'une identification, les fonctions de transfert données par un analyseur. Pour cette raison nous avons mené une étude dans le domaine fréquentiel, afin d'avoir des élements de comparaison et une étude dans le domaine temporel, qui a nécessité des développements concernant la méthode ARMA. Un exemple expérimental a éte teste pour valider les techniques proposees dans les deux domaines temporel et frequentiel. En deuxieme partie, on a developpe tant en fréquentiel qu'en temporel une méthode d'identification de sous-structures in situ. Cette identification s'oppose au problème bien connu de synthèse modale. Au contraire de celle-ci, qui a pour but de reconstruire le comportement globale de la structure à partir de ses sous-structures, on cherche à partir du comportement global d'une structure, à identifier les caractéristiques dynamiques d'une sous-structure appartenant à cette structure totale. C'est donc un problème d'identification locale. Cette étude ayant pour objet une analyse expérimentale, le bruit de mesure est pris en considération. Des exemples numériques ont été présentés et ont montrés qu'on obtenait de bon resultats jusqu'à un niveau de bruit de 5% dans le domaine temporel et 2% dans le domaine frequentiel. Enfin, une validation expérimentale a été réalisée dont le but principal est de montrer l'efficacité de l'algorithme sur un cas réel. La régéneration de la fonction de transfert de la sous-structure à partir des paramètres identifiées est abordée également

  • Titre traduit

    Identification of the transfer function of a structure or a substructure in the frequency domain and in the time domain


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (199 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 167 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : CentraleSupélec. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 57796
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.