Caracterisation du comportement hydrophobe/organophile de zeolithes y de rapport si/al variable par adsorption de vapeur d'eau, de methanol, de n-hexane et d'azote. Importance du choix de la molecule sonde

par CATHERINE COUGNARD

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Guy Weber.

Soutenue en 1996

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est fonde sur l'analyse des isothermes d'adsorption-desorption de quatre molecules-sondes par des zeolithes y, desaluminees soit par hydrotraitement soit par ce meme traitement suivi d'une attaque acide. Un tel traitement de desalumination a pour but d'augmenter la stabilite thermique des zeolithes et de favoriser la diffusion intracristalline des molecules-sondes. Pour une molecule-sonde donnee, l'analyse de la forme des isothermes fournit des informations qualitatives et precieuses sur la porosite des materiaux et sur le type d'interactions mises en jeu au cours du phenomene d'adsorption. Pour obtenir des informations quantitatives, les donnees d'adsorption sont analysees au moyen de plusieurs modeles (bet, dubinin, lippens et de boer, kadlec, roberts) adaptes aux types d'informations souhaitees. Des travaux anterieurs ont montre que l'eau (molecule dipolaire) est une sonde des sites cationiques, localisees dans les cages alpha et beta des zeolithes y alors que le n-hexane (molecule apolaire) est une sonde de volume qui accede uniquement aux cages alpha. Comparativement, le methanol presentant des caracteristiques physicochimiques intermediaires entre celles de l'eau et celles du n-hexane, apparait comme une sonde de volume des cages alpha (cas du n-hexane), tout en interagissant par son moment dipolaire avec les centres hydrophiles des zeolithes. L'azote (molecule quadripolaire), souvent utilisee pour caracteriser la porosite des materiaux semble etre la plus appropriee pour sonder tout l'espace offert par les zeolithes y. Une confrontation des resultats a permis de mettre en evidence l'importance du choix de la molecule-sonde et l'apport de chacun des modeles utilises pour decrire la microporosite et mesoporosite des zeolithes y desaluminees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 172 P.
  • Annexes : 107 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.