Asymetrie en serie du tantalocene : synthese, proprietes de complexes hydruro et de systemes bimetalliques optiquement actifs a chiralite centrometallee

par PHILIPPE SAUVAGEOT

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de C. MOISE.

Soutenue en 1996

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce memoire s'interesse a la reactivite de complexes hydruro du tantale et propose une etude stereochimique de composes biscyclopentadienyles du tantale a chiralite centrometallee engages dans des edifices binucleaires. La synthese d'un nouveau trihydrure dissymetrique du tantale, (c#5h#2me#2#tbu)(c#5h#5)tah#3, est decrite. Sa reactivite vis a vis de la chlorodimethylphosphine a ete etudiee. Elle conduit a l'espece cationique cp'cptah#2(pme#2h)#+ qui a fait l'objet d'une analyse structurale. Le comportement de ce sel de phosphonium montre que les deux hydrures metalliques possedent un double caractere acide et basique. Leur acidite est en outre dependante des ligands cyclopentadienyles utilises. Les complexes bimetalliques bipontes chiraux cp'cpta(mu-co)(mu-pme#2)m(co)#4 (m = cr, w) ont ete synthetises a partir du derive carbonyle asymetrique cp'cpta(co)h lui-meme obtenu par carbonylation du compose trihydrure cp'cptah#3. Un couple de diastereoisomeres, de formule cp'cpta*(co)(mu-pme#2)w(co)#4l*, a ete obtenu en utilisant comme ligand l* une phosphine optiquement active: la (phenyl) (o-anisyl)(methyl)phosphine (pamp). Une recristallisation lente de ce melange a ensuite conduit a deux types de cristaux qui ont ete separes par triage a la pince. Les deux diastereoisomeres ont ainsi ete obtenus sous forme optiquement pure. L'etude de leur proprietes chiroptiques montrent la preponderance de la chiralite autour de l'atome metallique. La configuration absolue de l'atome de tantale pour chacun des complexes a, quant a elle, ete etablie par analyse cristallographique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 P.
  • Annexes : 280 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.