Reponses moleculaires et physiologiques des solanacees lycopersicum esculentum (mill. ) et nicotiana tabacum (l. ) soumises a divers composants fongiques

par ISABELLE GAPILLOUT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M.-L. MILAT.

Soutenue en 1996

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La premiere partie de notre etude concerne la fusariose, maladie pouvant atteindre des plantes de grande importance economique. Cette maladie provient d'une infection racinaire par des fusarium oxysporum pathogenes. Mais, certaines souches sont non pathogenes, et peuvent, en traitement prealable a la souche pathogene, proteger les plantes contre la fusariose. Le mecanisme biochimique endogene a la plante reste inconnu. L'implication des phytoalexines, des glucanases, chitinases et peroxydases, a effet fongistatique ou antifongique a ete recherche. Quelques composes de faible poids moleculaire ont effectivement ete extraits du vegetal traite par des suspensions conidiennes de fusarium oxysporum non pathogenes ou par leur extraits prepares a partir du mycelium. En ce qui concerne les enzymes, aucune contribution des activites glucanases et peroxydases n'a pu etre demontree. En revanche, l'activite chitinase pourrait etre impliquee dans la reduction des symptomes de la maladie. L'induction de resistance proviendrait alors d'une quantite de chitinase systemique superieure a celle retrouvee lors d'un traitement par le pathogene. Le mode de resistance du vegetal a l'acide fusarique, toxine produite par certains fusarium a ete egalement recherche. Une metabolisation plus rapide de la toxine chez les suspensions cellulaires provenant de varietes de plante resistante a la fusariose les rendrait plus resistantes. Le second volet concerne l'etude des effets membranaires des toxines de cercospora beticola, agent de la cercosporiose de la betterave sucriere. Une sonde a potentiel a ete utilisee en presence de suspensions cellulaires. Des ionophores, decouplants, et inhibiteurs d'atpases, et quelques beticolines ont ete testes. Une correlation entre les valeurs d'inhibition de l'h#+-atpase in vitro et l'efficacite des beticolines 1, 2, 3, 7 et 13 sur la dissipation du potentiel membranaire est obtenue. L'action de ces beticolines semble donc etre liee a l'inhibition directe de l'h#+-atpase. Mais pour les beticolines 0, 4 et 5 d'autres mecanismes semblent etre preponderants


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 135 P.
  • Annexes : 162 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.