Influence des acides gras polyinsatures n-3 sur l'electrophysiologie, la contractilite et les recepteurs myocardiques. Etude sur cellules cardiaques en culture

par ALINE FOURNIER

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. ATHIAS.

Soutenue en 1996

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'etudier les consequences d'un enrichissement des sarcolemmes en acide eicosapentaenoique (c20:5n-3, epa) ou en acide docosahexaenoique (c22:6n-3, dha) sur les proprietes fonctionnelles, les caracteristiques des recepteurs et adrenergiques et sur la tolerance a des episodes d'hypoxie-reoxygenation de cardiomyocytes de rat en culture. Les episodes d'hypoxie-reoxygenation sont determines a l'aide d'une chambre a atmosphere controlee. En condition normale, l'augmentation du contenu des phospholipides en dha entraine une diminution du plateau du potentiel d'action. L'ensemble des autres parametres electrophysiologiques et contractiles restent analogues. La stimulation des recepteurs -adrenergiques par la phenylephrine provoque une reponse chronotrope positive comparable entre les deux groupes cellulaires. L'elevation du taux d'epa ou de dha dans les phospholipides membranaires est sans effet sur l'affinite et la densite de ces recepteurs. Les taux d'inositol phosphate a l'etat basal et apres stimulation par la phenylephrine sont insensibles aux changements de composition en agpi n-3 phospholipidique. En revanche, est plus importante dans les cellules contenant un taux eleve de dha. L'enrichissement membranaire en dha provoque une augmentation de la reponse chronotrope induite par l'isoproterenol, une baisse de l'affinite des recepteurs , associee a une diminution de la synthese d'ampc apres stimulation par l'isopoterenol. Enfin, le dibutyryladenosine monophosphate cyclique (dbcamp) induit une reponse chronotrope plus importante dans les cellules enrichies en dha, ce qui indique une meilleure efficacite de l'ampc, expliquant les reponses en apparence inverses sur la frequence et la production d'ampc. Au cours des cycles d'hypoxie-reoxygenation, la presence d'epa ou de dha n'entraine pas de modification electromecanique majeure, avec toutefois une preservation transitoire par l'epa sur l'amplitude du potentiel d'action, la vitesse maximale de depolarisation et la duree de contraction au cours de l'instauration de l'hypoxie. En resume, l'enrichissement membranaire en dha a une action modulatrice moderee sur les canaux ioniques gouvernant le plateau de potentiel d'action cardiaque. Il n'affecte pas le systeme -adrenergique postsynaptique myocardique mais exerce une influence positive specifique sur le mecanisme de transduction -adrenergique, principalement par une augmentation de l'efficacite de l'ampc et une baisse de l'affinite des recepteurs adrenergiques. A l'inverse, ce sont les cardiomyocytes enrichis en epa qui presentent une meilleure preservation de leur activite electromecanique en debut d'hypoxie


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 118 P.
  • Annexes : 318 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.