Fragmentation et distribution de classes d'objets dans les bases de données orientées objets

par Marinette Savonnet

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Kokou Yétongnon.

Soutenue en 1996

à Dijon .


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à la répartition de classes d'objets dans une base de données orientée objets répartie. La conception descendante de bases de données orientées objets réparties nécessite deux étapes: une première étape de conception traditionnelle dont l'objectif est la création d'un schéma conceptuel global, une deuxième étape qui repartit le schéma et les données correspondantes sur différents sites du système. Pour cela nous mettons en œuvre deux stratégies: les classes du schéma conceptuel global sont tout d'abord fragmentées en classes-fragments et les données sont ensuite reparties sur les sites. Il s'agit d'intégrer dans ce processus de conception les particularités du modèle oriente objets. Par rapport au modèle relationnel qui utilise le concept simple de table, le problème de la fragmentation et de la répartition d'objets est rendu plus difficile par la structure complexe des objets et leurs diverses relations (relation de généralisation, de composition, d'appels entre les méthodes). Nous proposons une méthodologie globale de répartition des données qui comprend: une méthodologie de fragmentation horizontale des classes d'objets, basée essentiellement sur l'information sémantique contenue dans le schéma, qui procède par étapes. D'abord la construction d'un graphe de dépendances entre classes qui représente les différents liens entre classes. Puis la construction d'un graphe de dépendances entre classes qui représente les différents liens entre classes. Puis la construction d'un ensemble d'arbres de partition en sélectionnant une classe c dite racine et en enlevant du graphe de dépendances le sous-graphe connecte à C. Ce processus est réitéré jusqu'à ce que toutes les classes aient été incluses dans une forêt de partition. Ensuite, les arbres de partition sont utilisés pour fragmenter les classes d'objets. Une méthodologie d'allocation. Elle devient évidente: celle-ci va consister à allouer sur un même site chaque fragment des classes membres d'un arbre de partition et le fragment racine de cet arbre. Cette allocation doit répondre au critère de suffisance locale: une requête donnée peut être décomposée en sous-requêtes qui s'exécutent chacune indépendamment sur les fragments d'un site. Pour assurer la transparence de la fragmentation, il faut créer un schéma de fragmentation. Il étend la hiérarchie de généralisation initiale en y insérant les classes-fragments et en les reliant aux autres classes par des liens is-a. L'utilisateur ne voit que les classes non fragmentées sur lesquelles il pose ses requêtes qui sont ensuite traduites sur les classes-fragments. Nous présentons des opérateurs de fragmentation qui caractérisent les classes-fragments. A la fin, nous proposons une technique pour représenter physiquement les objets fragmentes

  • Titre traduit

    Fragmentation and distribution of object classes in a object oriented databases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (138 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.123-126. 37 références

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TDDIJON/1996/3

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : MF-1996-SAV
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.