Fragmentation et distribution de classes d'objets dans les bases de donnees orientees objets

par MARINETTE SAVONNET DESCHAMPS

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de K. YETONGNON.

Soutenue en 1996

à Dijon .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these est consacree a la repartition de classes d'objets dans une base de donnees orientee objets repartie. La conception descendante de bases de donnees orientees objets reparties necessite deux etapes: une premiere etape de conception traditionnelle dont l'objectif est la creation d'un schema conceptuel global, une deuxieme etape qui repartit le schema et les donnees correspondantes sur differents sites du systeme. Pour cela nous mettons en uvre deux strategies: les classes du schema conceptuel global sont tout d'abord fragmentees en classes-fragments et les donnees sont ensuite reparties sur les sites. Il s'agit d'integrer dans ce processus de conception les particularites du modele oriente objets. Par rapport au modele relationnel qui utilise le concept simple de table, le probleme de la fragmentation et de la repartition d'objets est rendu plus difficile par la structure complexe des objets et leurs diverses relations (relation de generalisation, de composition, d'appels entre les methodes). Nous proposons une methodologie globale de repartition des donnees qui comprend: une methodologie de fragmentation horizontale des classes d'objets, basee essentiellement sur l'information semantique contenue dans le schema, qui procede par etapes. D'abord la construction d'un graphe de dependances entre classes qui represente les differents liens entre classes. Puis la construction d'un graphe de dependances entre classes qui represente les differents liens entre classes. Puis la construction d'un ensemble d'arbres de partition en selectionnant une classe c dite racine et en enlevant du graphe de dependances le sous-graphe connecte a c. Ce processus est reitere jusqu'a ce que toutes les classes aient ete incluses dans une foret de partition. Ensuite, les arbres de partition sont utilises pour fragmenter les classes d'objets. Une methodologie d'allocation. Elle devient evidente: celle-ci va consister a allouer sur un meme site chaque fragment des classes membres d'un arbre de partition et le fragment racine de cet arbre. Cette allocation doit repondre au critere de suffisance locale: une requete donnee peut etre decomposee en sous-requetes qui s'executent chacune independamment sur les fragments d'un site. Pour assurer la transparence de la fragmentation, il faut creer un schema de fragmentation. Il etend la hierarchie de generalisation initiale en y inserant les classes-fragments et en les reliant aux autres classes par des liens is-a. L'utilisateur ne voit que les classes non fragmentees sur lesquelles il pose ses requetes qui sont ensuite traduites sur les classes-fragments. Nous presentons des operateurs de fragmentation qui caracterisent les classes-fragments. A la fin, nous proposons une technique pour representer physiquement les objets fragmentes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 138 P.
  • Annexes : 37 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.