Développement et contrôle des connaissances phonologiques chez l'enfant

par Clara Martinot

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Émile Gombert.

Soutenue en 1996

à Dijon , en partenariat avec Laboratoire d'Etude de l'Apprentissage et du Développement (LEAD) (Dijon) (laboratoire) .


  • Résumé

    L'objectif de ce travail est d'examiner les connaissances phonologiques chez les enfants prélecteurs. En effet, si à l'heure actuelle, il y a un consensus sur la relation étroite qu'entretiennent les capacités métaphonologiques et l'apprentissage de la lecture, des désaccords subsistent concernant notamment (a) les précurseurs des capacités métaphonologiques, (b) les unités phonologiques pertinentes dans cette relation. Dans cette perspective deux séries d'expériences ont été conduites. Tout d'abord, cinq expériences ont été réalisées afin de montrer que le précurseur de la maitrise métaphonologique est sa connaissance épiphonologique. En effet, nous postulons que la disponibilité des connaissances linguistiques pour l'accès à la conscience implique une organisation préalable de ces connaissances à un niveau implicite. Des enfants prélecteurs (4-5 et 5-6 ans) ont été soumis aux taches de segmentation libre et de suppression du phonème initial. Les résultats ont montré que tous les enfants restituent significativement la partie initiale d'une syllabe quand on leur en demande "juste un petit bout". En revanche, ils sont incapables d'en supprimer le phonème initial. Cependant, quand un entrainement par feedback correctif leur est fourni, les enfants de 5-6 ans, mais pas ceux de 4-5 ans, font de rapides progrès sur la tâche de segmentation du phonème initial. Toutefois, quand les plus jeunes sont testés ultérieurement sur la tâche de segmentation libre ils produisent des réponses du type de celles explicitement requises avec la tâche de segmentation contrainte. Cette étude a donc montré que les enfants de 5-6 ans peuvent rapidement accéder à un contrôle de type métaphonologique quand un entrainement leur est donné. Les enfants de 4-5 ans, quant à eux, utilisent automatiquement leurs connaissances phonologiques implicites dans des taches où ils peuvent librement manipuler la structure phonologique des items. Par conséquent, ces résultats ont conforté l'idée qu'avant d'être capable de gérer consciemment leurs connaissances phonologiques, les enfants doivent terminer une phase dans laquelle ces connaissances ne sont pas encore disponibles à la conscience.

  • Titre traduit

    Development and control of phonological knowledge in children


  • Résumé

    The aim of this work is to examine phonological knowledge by prereaders children. If actually, there is a consensus about the relationship between metaphonological skills and learning to read, some problems remain about, (a) precursors of phonological skills, (b) phonological units which are important in this relation. These problems lead us to realise two series of experiments. First, five experiments have been realised in order to show that the precursor of metaphonological mastery is its epiphonological knowledge. Indeed, we postulate that linguistic knowledge disponibility for conscious access implies a previous organisation of that knowledge in an implicit level. Some prereaders (4 5 and 5 6 years old) have been asked to respond to a free segmentation task and an initial phoneme deletion. The results showed that all children give significantly the first part of a syllable when they are asked to give "just a little bit of". By contrast, they are unable to delete the initial phoneme. However, when they are trained, the 5 6 years old children but not the 4 5 ones make quick improvements on the deletion task. Nevertheless, when the youngest children are tested subsequently on the free segmentation task, they give some responses similar to those explicitly required by the deletion task. So, this study showed that the 5 6 years old can quickly access to a metaphonological control when a training is given. The 4 5 years old ones use automatically their implicit phonological knowledge in some tasks where they can freely manipulate the phonological structure of the items. Consequently, these results support the idea that before being able to consciously manage their phonological knowledge, children have to end a phase in which that knowledge is not ready yet to conscious access.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Développement et contrôle des connaissances phonologiques chez l'enfant


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(221 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliographie f. [183]-202

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Section Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T63

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996DIJOL022
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1999 par Presses universitaires du Septentrion à Villeneuve d'Ascq

Informations

  • Sous le titre : Développement et contrôle des connaissances phonologiques chez l'enfant
  • Dans la collection : Thèse à la carte
  • Détails : 1 vol. (221 p.)
  • Notes : En tête du titre : Université de Bourgogne.
  • ISBN : 2-284-01076-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 184-202, Annexes
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.